Tout juste un an après un premier épisode, Milestone remet le couvert avec Monster Energy Supercross – The Official Videogame 2. Que vaut ce nouvel épisode ? On met les gaz !

Milestone sort les jeux à vitesse grand V, après MXGP Pro (Notre test est disponible ICI) et RIDE 3 (Le test est aussi disponible ICI), voici venir le second opus de la franchise Monster Energy Supercross, le jeu officiel de la licence Supercross. Le premier Monster Energy Supercross était plutôt sympathique mais bardé de défauts plus ou moins négligeables. Cette année, Milestone semble avoir compris la leçon et pris note aussi des points positifs des retours de MXGP et RIDE pour corriger un maximum de problème sur son autre franchise deux roues.

Graphiquement, c’est très propre, tant dans la modélisation des bécanes que celle des décors et du terrain. Le rendu de la piste est tout simplement bluffant. Les déformations en temps réel sont toujours aussi bien faites et parfois surprenante. Il n’est pas rare de passer derrière un concurrent et de se voir déporter sur les côtes au dernier moment à cause d’une déformation de la boue. Un petit défaut étant la modélisation des maillots qui pixelise un max. Ça pique les yeux. Mis à part se défaut, le titre reste relativement correcte et de bonne qualité graphique comme la quasi totalité des titres du studio. Un bon point aussi étant que Milestone propose beaucoup plus de course de jour, ce qui change radicalement des stades de nuit. On notera tout de même quelques ralentissements lors des départs ou dans les virages où beaucoup de concurrents s’amassent à l’écran.

Manette en main, le titre demande toujours un temps d’adaptation pour tenter de finir premier une course. La maniabilité est assez rigide ce qui demande un peu d’entrainement. Dans l’ensemble, le titre reste relativement facile à maîtriser si on est perspicace et qu’on ne rage pas à cause de quelques bugs de collision. Comme dans l’opus précédent, il s’agit bien évidemment de bien gérer les gaz, et les sauts pour ne pas finir dans les fagots de paille et devoir remonter tout le peloton. Car une simple chute peut vous faire dégringoler de premier et au dernier.

Le solo propose donc une nouvelle saison de Supercross avec sa dose d’entrainement la semaine en prévision de la grande course du weekend. Ces entraînements consistent à relever plusieurs défis comme des courses contre la montre ou contre un adversaire unique, afin de récolter suffisamment d’argent via la popularité de notre pilote. L’argent servira à l’achat, la customisation et les améliorations moteurs de votre engin.

Nous n’avons pas testé le mode multijoueur online, mais le manque de multi local se fait sentir. C’est bien dommage car le couch gaming se perd au fur et à mesure du temps. Pour les joueurs qui ne sont pas tenté par le jeu en ligne et préfère jouer avec ses amis IRL, c’est un gros manque.

Monster Energy Supercross – The Official Videogame 2 peut être considérer comme une version 1.5 du titre sorti l’an dernier. Il en améliore la formule sans toutefois révolutionner le genre. Mais dans l’ensemble le jeu fait son boulot, à savoir un jeu de Supercross dynamique, à la fois arcade et simulation, avec un mode carrière complet. Les néophytes seront surement repoussés par l’aspect accélérer/freiner/accélérer/freiner qui est assez répétitif, mais les fans du genre apprécieront. Il ne reste plus qu’à Milestone de trouver LE petit truc qui rendra le prochain opus indispensable.

Monster Energy Supercross – The Official Videogame 2 est disponible sur PlayStation 4, Xbox One, Nintendo Switch et PC.

Test effectué sur PS4 PRO sur une version dématérialisée fourni par le distributeur

Les Plus Les Moins
Graphiquement plaisant… … malgré un aliasing important
Un mode carrière prenant Pas de multi local
Une gameplay intuitif Quelques bugs de collisions

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.