Hunting Simulator est de retour sur consoles et PC deux ans à peine après un premier opus plutôt moyen. On vous donne notre avis arme en main !

On trouve des jeux de simulation tous les gouts. Course, Sport, Gestion de parc ou d’entreprise et même la chasse ! Aujourd’hui nous allons parler d’Hunting Simulator 2 où l’on va découvrir ensemble s’il mérite d’être empailler ou non dans votre salon.

On ne va pas faire durer le suspense plus longtemps, Hunting Simulator 2 est un jeu de chasse « moyen-bon » à qui il manque quelques petites choses pour vraiment être bon voir très bon. Graphiquement, le jeu est plutôt correct mais manque de réalisme comme son concurrent direct The Hunter: Call of the Wild (dont vous pouvez retrouver notre test en cliquant ICI). Le jeu souffre aussi d’une distance de vue complètement à la ramasse. On a beau faire tourner le jeu en qualité « Ultra » sur PC, une fois sur une colline ou une crête et que l’on regarde l’horizon, on a juste envie de retourner dans une zone où les arbres cachent un peu la misère.

Hunting simulator 2 est donc la suite de Hunting simulator (dont vous pouvez retrouver notre test sur Nintendo Switch en cliquant ICI) qui est sorti il y a maintenant 2 ans de cela. Le jeu essaye tant bien que mal de corriger les erreurs de son prédécesseur, mais il n’y arrive pas forcément et c’est dommage car on sent que le studio a essayé d’écouter les fans. Le jeu nous propose donc de créer notre « chasseur », et donc de partir chasser les animaux dans trois régions différentes, qui sont :

  • Le Colorado
  • Le Texas 
  • L’Europe

Chacune de ses régions a son propre style, sa propre faune et surtout ses animaux propres à elle. Vous trouverez par exemple en Europe des loup gris, l’ours brun etc… Dans le Colorado, vous trouverez des Grizzlis, des Lynx et d’autres petits animaux spécifiques à cette région. Vous commencerez aussi votre partie dans votre QG ou votre Pavillon de chasse qui vous permettra de voir tous les animaux que vous avez empaillé ou les armes et objet que vous aurez acheté. Le pavillon est sans doute à lui seul un des endroits les plus beau du jeu. Qui dit chasse dit permis de chasse, vous devrez acheter un permis pour pouvoir chasser chaque animaux qui habitent dans les différentes régions. Si vous tuez un animal dont vous n’avez pas le permis vous perdrez de l’argent et des points.

Une des grandes nouveautés que propose le jeu est que maintenant vous n’êtes plus seul. Vous pouvez acheter un compagnon à quatre pattes pour venir vous aider dans votre partie de chasse. Le jeu vous propose trois styles de chiens différents :

  • Le Beagle qui aboiera pour vous prévenir quand un animal est proche
  • Le Labrador qui vous rapportera votre cible si elle n’est pas trop grosse
  • Le Braque Allemand qui est le chien de chasse typique qui ce mettra droit comme un piquet pour vous prévenir que votre cible est juste quelques mètres devant vous.

Qui dit compagnon, dit amélioration. Quand votre petit compagnon vous préviendra, vous trouvera une piste ou vous rapportera un animal, vous pourrez le féliciter afin d’amélioré ses compétences pour qu’il devienne encore plus efficace. Vous pouvez bien-sûr lui donner des ordres comme rester sur place, vous rejoindre ou le caresser pendant toutes votre partie de chasse.

Au niveau du gameplay, le titre est simple à prendre en main. Vous vous promenez et chercher des traces d’animaux et vous donner l’ordre à votre chien de suivre cet piste et vous n’avez plus que à suivre votre petit compagnon. Là où l’immersion est malheureusement « casser » c’est que pour voir chaque permis de chasse que vous possédez vous devrez aller dans le menu echap et dans un autre menu alors qu’il aurait été plus réaliste que le joueur sorte un petit carnet où il était indiqué quels animaux on avait le droit de chasser.

Pour conclure, Hunting Simulator 2 est un jeu à qui il manque pas mal de choses pour pouvoir rivaliser avec son concurrent. Graphiquement le jeu est certes « beau » mais n’arrive pas à nous exploser la rétine, sauf quand on est dans notre pavillon de chasse. Le gameplay est en dent de scie car on sort de l’immersion pour chaque objet que l’on veut utiliser, mettre un carnet que l’on peut consulter pendant notre partie de chasse et/ou tous nos permis et informations sur les animaux que l’on peut chasser soient écrites ne doit pas être bien compliqué à faire.

Hunting Simulator 2 est disponible sur Playstation 4, Xbox One et PC.

Test effectué sur PC sur une version dématérialisée fourni par l’éditeur

Les Plus Les Moins
Une prise en main rapide et simple Graphiquement peut faire mieux
L’ajout du compagnon à quatre pattes L’immersion très peu présente
L’Intelligence Artificielle La distance d’affichage
Le pavillon de chasse

1 commentaires

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.