Après de multiples adaptations de la franchise à succès « The Walking Dead », c’est maintenant avec celle du roman de Max Brooks – « World War Z » – que l’on replonge dans l’apocalypse. World War Z reprend l’essence même d’un Lead 4 Dead mais peut-il marcher sur les ombres qui ont fait de ce jeu le best seller des fps sur Steam ? C’est ce que nous allons découvrir durant ce test !

 

Prise en main

Facile d’accès et pensé pour en profiter entre amis, « World War Z » s’articule autour d’une campagne segmentée en chapitres et de modes multijoueurs. La prise en main est intuitive et l’action prédomine. Répétitif, assez basique dans ses objectifs, le soft n’est pas franchement permissif. Attendez-vous à suivre le couloir imposé et à enchaîner les vagues de zombies. Un cocktail plaisant, mais pas comparable à la saga « Left 4 Dead ». Soulignons enfin que le principal défaut réside dans la faiblesse de l’IA. Reste que si vous souhaitez vous divertir entre amis – à petit prix – et que vous aimez les jeux de zombies, « World War Z » est intéressant.

Tout d’abord, il faut aimer faire face aux zombies (seul ou entre amis), car c’est le cœur du gameplay, mais le résultat est plutôt plaisant.

Visuellement, le rendu est « propre » (sans rivaliser avec une démonstration technologique) et la mise en scène – soignée – plaira aux amateurs de « The Walking Dead ». Car malgré quelques proximités avec l’illustre saga « Left 4 Dead » (Valve) et la série TV à succès, « World War Z » bénéficie d’un gameplay qui lui est propre.

La campagne, divisée en chapitres, nous invite à composer avec la menace des hordes d’infectés, tout en veillant à mener à bien les divers objectifs du groupe.

Après quelques heures sur « World War Z », vous constaterez que l’intérêt en solo n’est pas démentiel. L’intelligence artificielle étant limitée, le plaisir est amoindri en comparaison des parties où l’on évolue avec d’autres joueurs connectés.  Mis à part le fait de vider vos chargeurs sur les morts-vivants, les objectifs de missions sont plutôt sommaires et dirigistes.

Il faut généralement sécuriser une zone et débloquer un passage pour faire avancer le groupe de survivants. L’ambiance « arcade » – simple mais efficace – est assumée et l’on aura vite fait de percevoir ce nouveau jeu comme un bel exutoire (forcément un peu répétitif), plutôt qu’une immersion orientée « survie » dans l’univers de Max Brooks.

Passé le stade de la découverte, « World War Z » brille par le nombre de zombies auxquels nous devons faire face. Pourtant, à y regarder de plus près, le soft est tout de même lesté pas la faible réactivité de intelligence artificielle et un côté répétitif à connaitre (même pour 40 euros). Malgré ces bémols, les amateurs du genre auraient tort de ne pas s’y intéresser… car « World War Z » nous invite en prime à faire progresser nos personnages et débloquer divers bonus. Bien que certains éléments de gameplay évoquent un peu les RPG, le soft est avant tout « bourrin ». A ce propos, les armes sont nombreuses et sont essentielles à votre survie dans ce monde ravagé par la pandémie. Grenades, machettes, pistolets, fusils à pompe, SMG, mitrailleuses lourdes, tronçonneuse… Chacun y trouvera de quoi canarder les « pyramides de zombies » ! Car oui, à l’instar du long métrage de 2013, nous retrouvons les fameuses « pyramide de morts-vivants » ! Enfin, signalons que malgré son prix attractif, « World War Z » ne se moque pas de nous sur la longévité, avec plusieurs modes multijoueurs au menu. Bref, sans être LE jeu de l’année 2019, cette adaptation vidéo-ludique mérite que l’on s’y intéresse. Surtout si vous aimez les jeux d’action coopératifs et les condensés d’action à la 3e personne « TPS ». De notre point de vue, le résultat est honorable (même s’il reste quelques bugs). A l’inverse, le résultat n’est pas aussi abouti qu’avec la saga « Left 4 Dead » (Valve). Pour faire simple, il suffit d’aller du point A au point B et de vider vos chargeurs sur tout ce qui bouge. Un TPS classique et relativement basique dans sa progression.

L’aspect graphique et sonore

Décors et personnages sont globalement bien réalisés, tout comme certaines séquences impressionnantes (dont les pyramides de zombies). A l’inverse, de légers bémols sont à noter sur quelques animations. L’action est également lisible et l’interface (arcade) convient parfaitement au positionnent souhaité. En revanche, le sentiment de « peur » n’est pas ce qui qualifie le mieux cette adaptation vidéo-ludique. Le soft est bourrin et un exutoire « arcade » avant tout… Mieux vaut le savoir !

L’ambiance frénétique est agréablement soutenu par la bande-son. Coup de feu, cris de zombies et commentaires de vos coéquipiers ponctuent la progression. Le rendu est efficace mais classique. Notez également que la trame scénaristique est clairement un prétexte à une succession de combats et de séquence impressionnantes…

Test effectué sur PS4 PRO sur une version dématérialisée fourni par le distributeur

Les Plus Les Moins
Le dynamisme des Hordes L’IA mal optimisée
6 Classes de persos bien définies Une certaine redondance
Une bonne durée de vie Bugs graphiques et de collisions
Arcade et bourrin Le temps de matchmaking assez long
Une campagne Coop Quelques chutes de FPS et de craquements de sons.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.