Après des années d’absence, Sonic et ses amis reprennent le volant avec Team Sonic Racing sur PS4, Xbox One et Switch. L’attente en valait-elle la peine ? Verdict !

Il aura fallu 7 ans pour avoir une suite au sympathique Sonic & All-Stars Racing Transformed. Sumo Digital reprend les commandes et nous offre une version « Tag Team » simplifiée du dernier opus. Exit les transformations en overcrafts et autre avions, c’est uniquement sur la terre ferme que se déroulent les courses de Team Sonic Racing.

Graphiquement, on rest dans la pate graphique de précédent volet avec une amélioration dû au changement de génération. Les textures sont fluide et la lisibilité des pistes est claire. De plus, les joueurs possédant une PS4 PRO ou une Xbox One X pourront profiter d’un framerate à 60fps (quasi) constant. Quasi ? Car il y a quelques bugs et ralentissements par ci par là, mais dans l’ensemble ils sont relativement rares. Le charadesign est toujours aussi fun et on a un grand plaisir à retrouver la team Sonic avec son « véritable » design (Non, je ne ferai pas la blague sur le futur film live action de la Paramount).

Côté gameplay, la prise en main est instantanée comme tout bon jeu de « kart » qui se respecte. Il faut juste s’habituer aux nouvelles items et au nouveau style de jeu en équipe.

Il existe plusieurs types de bonus en équipe comme le Skimboost qui offre un turbo à vos coéquipiers en passant à côté d’eux, le Slingshot qui laisse une traînée lumineuse derrière un coéquipier qui vous permet de profiter de son aspiration. Le Rival Takedown assomme vos adversaires devant vous. L’Item Box Transfer permet de transférer des bonus et en recevoir de la part de nos coéquipiers. Le Mega Turbo, quant à lui, se déclenche dès que la jauge d’équipe est remplie, ce qui fait profiter les coéquipiers d’un énorme boost.

Initialement, le titre compte 6 coupes de 3 pistes chacune, ce qui monte le total de circuits à 18, sans compter les pistes déblocables via le mode histoire. Le jeu propose 15 pilotes à savoir Sonic, Knuckles, Tails, Metal Sonic, Rose, Blaze, Shadow, Robotnik (Dr. Eggman), Chao, Silver, Rouge, Zavok, Omega, Vector et Big. Comptez quelques heures pour venir à bout du mode histoire et quelques unes pour amasser des pièces « R ». Celles-ci sont a utiliser via une lootbox aléatoire qui propose des éléments pour améliorer notre véhicules sur le plan performance, mais aussi des éléments uniquement design comme la couleur, les autocollants. Le titre propose évidemment du multi en local à 4 en écran splitté et en ligne jusqu’à 12 joueurs.

Team Sonic Racing n’est peut-être pas LE jeu de course type « kart » mais il a le mérite d’être fun à souhait. On aurait aimé un peu plus de punch dans la conduite et surtout une vitesse plus vive. Reste à voir maintenant si le hérisson et sa team saura faire face à l’ami Crash qui pointera le bout de son nez dans un mois. La bataille est lancée.

Team Sonic Racing est attendu pour le 21 mai 2019 sur PlayStation 4, Xbox One et Nintendo Switch.

Les Plus Les Moins
La prise en main instantanée Le principe d’équipe peu faire rager
Une bande originale qui envoie du lourd ! Quelques bugs de collision
Cette opening qui rappelle Sonic Adventure Manque un peu de pêche
Une localisation totale en VF

Test effectué sur PS4 PRO sur une version dématérialisée par le distributeur

1 commentaires

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.