Annoncé depuis un bout de temps déjà, le Marvel’s Avengers de Crystal Dynamics est enfin disponible. L’attente en valait-elle la chandelle ? Verdict !

Après nous avoir offert une trilogie de qualité avec le remake des aventures de Lara Croft, Crystal Dynamics et Eidos Montréal se sont attaqué à une licence bien connue et appréciée les Avengers. Rendu populaire aux yeux du monde via le MCU, les « Vengeurs » sont de retour mais en jeu vidéo cette fois-ci. « Avengers ! RASSEMBLEMENT !! »

Etant en 2020, c’est assez surprenant d’avoir attendu aussi longtemps pour avoir un véritable jeu inspiré des Avengers, vu le succès du premier film de 2012. Et pour la peine, avant de jouer au jeu il faut totalement se défaire des films de Marvel Studios car le charadesign est assez déstabilisant étant donné que les héros ont déjà un équivalent physique via le MCU. Tout comme le casting français, pour tant très bon, qui a du mal à coller à certains de nos héros. Depuis maintenant 12 ans les héros et villains Marvel ont leurs « voix » et il est vrai que ça fait bizarre de voir Iron Man sans entendre la voix de Bernard Gabay. Mais ces détails passés attaquons nous au jeu en lui-même.

A l’instar d’un The Division ou d’un Destiny, Marvel’s Avengers est un jeu service conçu pour durer sur plusieurs années. Des DLC sont prévus pour apporter leur lot de nouveaux personnages, missions et nouvelles parties de l’histoire. A l’heure actuelle, aucune roadmap n’a encore été annoncée, mais ça devrait venir assez rapidement. Histoire de tenir les joueurs en haleine.

Le jeu débute lors du A-Day. Captain America, Iron Man, Hulk, Black Widow et Thor célèbrent l’inauguration d’un nouveau quartier général des Avengers à San Francisco (qui peut s’apparenté aux West Coast Avengers des comics). C’est également le jour de lancement d’un nouvel héliporteur (le Chimère) alimenté par une source d’énergie expérimentale : le Terrigen. Un groupe de jeune gens est présent lors de la fête pour avoir gagné un concours de comics. Parmi eux, une certaines Kamala Khan, petite jeune fille grande fan des Avengers. Mais lors de cette célébration, le Golden Bridge est attaqué et nos amis sont obligés d’intervenir. Malheureusement, les festivités tournent à la catastrophe avec l’explosion du Terrigen dans le Chimère qui détruit en partie San Francisco contaminant ainsi les êtres humains à proximité et la mort de Captain America qui se trouvait dans le vaisseau. Accusé par les autorités, les Avengers se séparent laissant ainsi le monde à la merci d’une société pas très nette l’AIM. Cinq ans plus tard, l’AIM traque sans relâche les humains infectés par le Terrigen appelés désormais les Inhumains. Parmi eux Kamala, qui décide de retrouver les Avengers après avoir trouvé des informations confidentielles sur l’incident qui pourrait blanchir les héros déchus et mettre un terme à la menace de l’AIM. Voici les grandes lignes du scénario de Marvel’s Avengers, on ne va pas plus loin, no spoil !

Le jeu est donc centré sur Kamala Khan, une jeune Pakistanaise de Jersey City (New Jersey – USA), qui est vouée à devenir la cinquième Miss Marvel. Personnage crée il y a tout juste sept ans, Kamala fait parti de la nouvelle génération de héros Marvel qui sort du contexte du patriotisme américain. Issue d’une famille Musulmane, Kamala est entre deux chaises entre son admiration pour les super-héros et le respect de sa famille. Miss Marvel partira donc à l’aventure pour retrouver les Avengers éparpillés un peu partout sur la planète. La campagne solo de Marvel’s Avengers est plutôt sympathique et assez prenante. Le côté héros déchus est vraiment une bonne chose ce qui sort du contexte des héros imbattables. Il faut donc parcourir la terre pour retrouver les Avengers à travers plusieurs missions. Le Chimère fait office de hub central où vous pourrez vous entrainer, créer vos costumes, mais aussi choisir vos missions. Tout comme dans Destiny, un point de la carte peut abriter plusieurs missions quelles soient de la quête principale ou annexe. Cela dit, il y a un point négatif à retourner plusieurs fois au même endroit, la redondance. On se retrouve plusieurs fois à faire le même parcours pour une mission annexe ce qui est assez lassant. Marvel’s Avengers a aussi un autre point commun avec Destiny, on peut noter la présence de JARVIS qui fait office de spectre en vous indiquant les objectifs et en vous guidant pendant les missions.

La campagne solo de Marvel’s Avengers est plutôt sympathique et bien ficelée. On est pris d’affection pour Kamala dans sa quête de justice. Un seul petit bémol ceci dit vient de la durée de la campagne. Celle-ci ne dépasse pas la dizaine d’heure et c’est vraiment dommage. Les chasseurs de trophées trouveront les défis à leur goût en comptant une bonne trentaine d’heures de jeu pour booster tous nos héros. Il faudra donc farmer pour level up un maximum vos personnages. A chaque prise de niveau vous est attribué un point de compétence. Celui-ci débloquera une compétence en fonction de votre niveau actuel. Chaque personnage dispose d’emplacement pour y associer votre loot récupéré un peu partout sur les maps et même à l’intérieur du Chimère. Et du loot, vous en trouverez un tas, que vous aurez tendance à démonter pour booster les niveau d’accessoire.

Côté gameplay, on est proche d’un Marvel’s Spiderman ou d’un Batman Arkham. Le titre est un Action-RPG qui se prend vite en main. A chaque nouveau héros débloqué, vous aurez droit à une sorte de tuto dissimulé dans le scénario, plutôt pratique. Les personnages sont certes un peu rigide mais plutôt sympathique à utiliser, certains plus que d’autre même. Notez qu’à titre personnel j’ai adoré les gameplay de Kamala, Captain America et Thor. J’ai été un peu déçu de la maniabilité d’Iron Man. Mais l’avantage c’est la diversité du gameplay à chaque personnage. Ceci-dit ils ont tous une jouabilité commune avec une attaque rapide, une attaque lourde, le saut, l’esquive et certains peuvent même voler. les gâchettes L2 et R2 proposent des attaques à distance tandis que chaque Avengers disponible de trois attaques spéciales via les gâchettes L1, R1, et L1 + R1.

Graphiquement, le titre propose des environnements variés et plutôt beaux. Mais il faut avouer que le tableau est taché par énormément de bugs. De l’aliasing aux textures floues, on sent que le jeu a du mal à tourner sur la génération actuelle. Et tout cela sans vous parler de la caméra qui devient complètement folle à nous en rendre malade (en espérant qu’un patch corrigera cette erreur rapidement). De plus, le titre propose, comme pour Tomb Raider, de jouer en 4K 30fps ou en 1080p et 60fps. Nous avons opté pour la fluidité et là nous avons constaté que ce n’est pas le cas. Les chutes de framerate sont omniprésente lors des attaques, à en rendre les combats totalement brouillons et illisibles. Il nous tarde de pouvoir essayer le jeu sur PS5 et Xbox Series X/S pour voir la différence.

Pour conclure, Marvel’s Avengers était attendu comme LE jeu de la rentrée et il tient plus ou moins ses promesses. C’est un vrai plaisir de retrouver nos héros accompagnés de la toute jeune Miss Marvel (que l’on retrouvera dans sa propre série bientôt sur Disney+). Malgré un gameplay un poil rigide, la prise en main est rapide et certains Avengers sont très funs à jouer. Même si le choix du charadesign et des voix française est discutable, on retrouve bien nos héros et chacun est mis en valeur dans la campagne, ce qui fait fortement plaisir. Là où le bât blesse ce sont les graphismes qui sont très aléatoires avec des textures baveuses, un aliasing à foison, un framerate en chute libre et surtout une gestion de la caméra catastrophique. De plus les temps de chargement sont extrêmement longs, chose qui sera améliorée avec les versions PS5 et Xbox Series X/S et l’arrivée des SSD NextGen. Mais dans l’ensemble le titre tient ses promesses et nous fait profiter de l’univers Marvel avec une autre vision des chose. Reste plus qu’à attendre l’arrivée des nouveaux personnages et nouvelles missions qui devraient débarquer dans les prochains mois. Wait & See…

Marvel’s Avengers est attendu pour le 4 septembre 2020 sur PlayStation 4, Xbox One et PC. Les versions PlayStation 5 et Xbox Series X sortiront plus tard.

Test effectué sur PS4 PRO sur une version dématérialisée fourni par le distributeur

Les Plus Les Moins
Le plaisir de retrouver les Avengers Les temps de chargement trop longs
Un gameplay rigide mais efficace La caméra qui devient folle, agaçant
Un doublage français de qualité Des textures baveuses
Kamala Khan, un personnage très attachant Le framerate inconstant même en mode optimisé
L’accent mis sur chaque personnage La campagne solo un peu courte
NOTRE AVIS
Graphismes
Gameplay
Ambiance/Histoire
Durée de vie/Contenu
Multijoueur
Article précédentThe Mandalorian : la bande annonce de la saison 2 est enfin là !
Article suivantTwitch signe un accord avec la Sacem pour soutenir pour les créateurs

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.