Deux ans après l’incursion dans la Grèce antique avec Odyssey, Ubisoft nous propose d’entrer dans la peau d’un(e) Viking avec Assassin’s Creed Valhalla. La formule est-elle toujours un succès ? Verdict !

La firme française surfe sur la vague Vikings en proposant Assassin’s Creed Valhalla, une aventure au coeur du peuple nordique en plein 9e siècle. On y incarne Eivor, un homme ou une femme au choix, pour ce test nous avons pris la version la version féminine, à savoir que contrairement à Odyssey, ce ne sont pas des personnages différents mais uniquement une seul et même personne. L’aventure commence par le massacre du clan de notre héroïne sauvée in-extremis de la mort par un jeune guerrier nommé Sigurd. Les années passent et « l’Amie-des-loups » (son surnom) n’a en tête que de venger son clan et tout particulièrement ses parents assassinés devant ses yeux. Voici les grandes lignes du pitch de départ qui s’étoffera au fur et à mesure de l’aventure pour donner un scénario bien plus complexe et mieux ficelé. L’histoire étant très prenante et pleine de rebondissement, nous n’allons pas aller plus long pour éviter de vous gâcher la surprise.

L’aventure s’étale de la Norvège à la Grande-Bretagne et particulièrement dans la colonie de Ravensthorpe qui sert de « base » au clan d’Eivor. A l’instar de l’épisode Syndicate, le but sera de rallier les peuples pour former une alliance. En parallèle, nous retrouvons également Layla qui tente de percer les secrets de la mémoire génétique accompagnée de Rebecca et Shaun. Mais le principal attrait de ce nouvel opus est la reconstitution minutieuse de l’ère Viking et c’est tout simplement bluffant.

Sur Next-Gen le jeu propose deux types de graphismes, il faudra donc choisir entre graphismes poussés ou fluidité. Nous avons opté pour une résolution 4K + Ray-Tracing mais un framerate à 30fps. C’est certes moins fluide mais c’est tellement beau. On se perd par moment dans ces décors. La modélisation faciale des personnages principaux est vraiment très belle même si on commence à voir que le moteur du jeu arrive au bout de ses forces sur Next-Gen. En revanche certains PNJ sont assez horribles. On sent tout de même que le titre est Cross-Gen et n’est pas à 100% dédié à la nouvelle génération de consoles.

Ce test étant effectué au début sur PS4 puis continué sur PS5, fort est de constater que le jeu ne profite pas pleinement des ressources qu’offrent la manette Dual Sense. C’est dommage mais n’oublions pas que la console vient tout juste de sortir. Manette en main, Valhalla reprend le gameplay du dernier opus en réintroduisant le bouclier, ce qui est plutôt une bonne chose. Les mécaniques sont identiques et surtout propre à la série. Nous sommes toujours accompagné d’un animal en guise de vision haute, cette fois-ci ce n’est plus un aigle mais un corbeau (un animal important dans la culture Vinking) nommé Synin. Vision d’Odin, point de vue à débloquer, tous les ingrédients d’un Assassin’s Creed sont là et vous serez très peu dépaysé. Notons tout de même que l’équilibre entre discrétion et barbarie est bien géré. Chaque joueur trouvera son bonheur, les furtifs comme les plus bagarreurs à grand coup de décapitation.

Le titre propose une aventure plutôt longue, ce qui est une habitude pour la franchise. Comptez une cinquantaine d’heures pour vernir à bout de la quête principale. Pour les chasseurs de trophées ou autre complétistes, il faudra s’armer de patience et dépasser largement la centaines d’heures de jeu pour venir à bout de Valhalla à 100% et ainsi décrocher le précieux trophée.

Assassin’s Creed Valhalla est un opus totalement épique en s’attaquant à un sujet très en vogue ces dernières années. Même si les mécaniques de gameplay restes quasiment identiques aux épisodes précédents, le jeu est extrêmement fun manette en main et l’arrivée sur Next-Gen nous en met plein la vue. Prenante et épique, l’aventure d’Eivor nous transporte et nous tient en haleine un bon moment. Certains trouveront l’aventure un peu trop longue, mais par Odin, qu’est ce que c’est bon !

Assassin’s Creed Valhalla est disponible sur PlayStation 5, PlayStation 4, Xbox Series X, Xbox Series S, Xbox One, PC via l’Epic Games Store et l’Ubisoft Store, ainsi que sur UPLAY+.

Test effectué sur PS5 sur une version dématérialisée fourni par le distributeur

Les Plus Les Moins
Enfin un Assassin’s Creed sur les Vikings Quelques bugs et crashes
L’histoire très prenante Assez similaire à Odyssey
Les temps de chargements plus court
L’ambiance musicale, épique !
La durée de vie colossale

7 COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.