Le Samedi 7 septembre 2019, nous étions invités à la 10ème édition de Elektric Park, le festival electro Open-Air. Retour sur cette édition anniversaire !

Le soleil n’était pas au rendez-vous cette année, mais la pluie non plus. Malgré quelques nuages nous avons assisté à la 10ème édition du festival electro open-air de Chatou sur l’île des Impressionnistes. Comme chaque année, le parc accueillait de nombreux festivaliers venus en prendre plein les oreilles et plein les yeux.

Les scènes

Quatre scène étaient proposées. La Yellow Stage, principale scène de l’événement, était bien évidemment bondée de monde et à vu une série d’artistes de la scène EDM plus talentueux les uns que les autres. On notera les belles prestations de Jabberwocky, Arno Cost, Henri PFR, Sam Feldt, Vini Vici et Joachim Garraud. Bien évidemment, cette liste est totalement exhaustive, il en va du goût du journaliste et aussi de sa présence sur cette scène à la bonne heure (NDLR : on aimerait bien se diviser en 4 pour profiter de chaque scène).

La Red Stage souffrait, comme l’an passé, d’un manque cruel de place par rapport à son public. Ce qui est dommage étant donné sa popularité, ainsi que son line up avec de belles têtes comme Mandragora, Damien RK, Chain Reaction ou encore Angerfist.

La Green Stage était fidèle à elle-même avec un style sonore totalement éclectique, du live de La P’tite fumée à la minimale de Boris Brejcha. Le stage pour chill en somme.

Mais la grande surprise pour nous était la Black Stage qui était casée dans un tout petit endroit entre les 3 autres scènes et a vu un beau panel de DJs y passer. Dubstep, Trap, Hardcode… il y en avait pour tous les goûts si on voulait bouger. De plus, la scène décorée en palette était vraiment très originale.

Food Trucks & Beers !

Cette édition a vu l’installation de plus de sanitaires et de restaurations. Quasiment chaque Stage avait droit à son bar et ses Food Trucks. Toutefois, on notera que le prix des boissons est toujours aussi élevé. 8 € pour une pinte de bière de Kronembourg ou de Skøll Tuborg ça fait un peu mal au porte-monnaie. A ce prix là on aimerait profiter de bonnes bières belges. Côté nourritures, c’était le festival des saveurs avec un très grand choix, du Kebab au burger en passant par les délicieux Grilled-Cheeses. Il était juste dommage que tôt dans la soirée la plupart étaient en rupture de stock.

Pour conclure, Elektric Park a fêté ses 10 ans en apothéose même si le line up manquait un peu de grosses têtes, il faut l’avouer. Mais dans l’ensemble on passe toujours un excellent moment dans ce festival qui cloture la saison des open-air en beauté. On aimait, on aime, on aimera toujours. Vivement 2020 !

14 COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.