Disney+ diffusera cet automne la série originale National Geographic « The Right Stuff » qui raconte la genèse de la conquête spatiale américaine.

Produite pour National Geographic par Appian Way et Warner Horizon Scripted Television, cette adaptation du célèbre best-seller de Tom Wolfe relate la conquête spatiale américaine au temps de ses pionniers.

En huit épisodes, The Right Stuff porte un regard lucide sur ce qui fut le premier « programme de téléréalité » américain, où des astronautes ambitieux et leurs familles sont instantanément devenus des célébrités dans une compétition qui les tuerait ou les inscrirait à jamais dans l’Histoire.

Les deux principaux protagonistes sont le major John Glenn (Patrick J. Adams, Suits : avocats sur mesure), pilote d’essai estimé et chef de famille engagé aux principes inébranlables, et le lieutenant-commandant Alan Shepard (Jake McDorman, Lady Bird), l’un des meilleurs pilotes d’essai de l’histoire de la Marine, doté d’un fort esprit de compétition.

En 1959, au plus fort de la guerre froide, l’Union soviétique est sur le point de remporter la conquête spatiale. L’opinion publique redoute de voir les USA en déclin. Le gouvernement américain imagine alors une solution : le projet Mercury de la NASA, qui aurait pour mission, à partir d’une poignée de pilotes de l’armée, de former les premiers astronautes du pays. Sept individus, connus sous le nom de « Mercury Seven », sont donc tirés de l’anonymat et très vite transformés en héros avant-même d’avoir accompli le moindre acte héroïque. Et même si les meilleurs ingénieurs du pays ont estimé qu’il leur faudrait plusieurs décennies pour atteindre l’espace intersidéral, on leur donne deux ans pour réussir…

Les autres membres des Mercury Seven sont le lieutenant Gordon Cooper (Colin O’Donoghue, Once Upon a Time), le plus jeune, sélectionné à la surprise générale ; Wally Schirra (Aaron Staton, Mad Men, Narcos: Mexico), un pilote téméraire avec un don pour faire des farces ; Scott Carpenter (James Lafferty, Les frères Scott), un homme mélancolique que les autres surnommèrent le Poète ; Deke Slayton (Micah Stock, Brittany Runs a Marathon), un pilote-ingénieur aussi taciturne qu’incroyablement intelligent ; et Gus Grissom (Michael Trotter, Underground), un pilote d’essai réfléchi qui finit par devenir le deuxième homme à voyager dans l’espace.

Les atouts des astronautes n’ont d’égal que leurs faiblesses. À mesure qu’ils succombent aux tentations qui les entourent, le Project Mercury menace de tourner court. Au centre de ce drame historique, peuplé de personnages profondément humains, deux hommes bientôt légendaires – Scott Glenn et Sam Shepard – sont engagés dans une lutte acharnée et destructrice pour devenir le premier homme dans l’espace.

The Right Stuff montre aussi comment les ingénieurs de la NASA étaient engagés dans une course contre la montre, pressés à la fois par Washington et par un public fasciné. Elle examine aussi les rouages de l’entreprise de propagande dirigée par le service de communication de la NASA, assisté par les journalistes et la direction de LIFE Magazine.

« Ce récit véridique d’innovation scientifique et de persévérance tombe à point nommé », explique Courteney Monroe, directrice de National Geographic Global Television Networks. « The Right Stuff » parle d’exploration, d’ambition, de détermination et de résilience. La série nous rappelle ce que l’humanité peut accomplir quand elle poursuit le même objectif. Elle porte un regard fascinant sur les coulisses de la mission Mercury Seven, dont les astronautes étaient aussi imparfaits qu’héroïques, et nous sommes ravis de proposer cette série ambitieuse sur Disney+. »

« À l’heure où Disney+ est une source d’inspiration et d’optimisme pour nos abonnés du monde entier, nous pensons que l’héroïsme des Mercury Seven témoignera de la force de la volonté de l’humanité et encouragera une nouvelle génération à demander la Lune », ajoute Ricky Strauss, directeur des contenus et du marketing de Disney+. « Les équipes de National Geographic, de Warner Horizon Scripted Television et d’Appian Way ont élaboré une intrigue captivante et divertissante et nous avons l’honneur de programmer, dans le monde entier, cette première série originale de National Geographic. »

« Le roman de Tom Wolfe décrivait avec génie une période clé de l’histoire des États-Unis. Il a vraiment inspiré les équipes d’Appian Way et National Geographic », renchérit la productrice Jenny Davisson. « Disney+ est le partenaire idéal pour produire cette histoire qui montre ce qu’implique l’accomplissement de quelque chose d’extraordinaire, mais aussi le coût humain d’une telle ambition. »

« The Right Stuff traite de cet instant où un pays tout entier regarde dans la même direction pour accomplir des choses uniques, dans un temps limité, quasiment irréalisable » déclare Mark Lafferty. « L’histoire nous rappelle ce dont nous sommes capables, mais elle montre également à quel point nous avons changé et nous sommes diversifié au fil du temps. National Geographic est le partenaire idéal pour présenter les personnages ambitieux et hauts en couleurs au centre de cette ère novatrice. »

Nora Zehetner (Brick) interprète Annie Glenn, l’épouse et le premier amour de John Glenn, dont les problèmes d’élocution rendent parfois la communication difficile ; Eloise Mumford (Cinquante nuances de Grey) est Trudy Cooper, l’épouse de Gordon, elle-même pilote de talent, dont la relation tumultueuse est source de conflits tout au long de la saison ; et Shannon Lucio (Prison Break, True Blood) incarne Louise Shepard, la fidèle épouse d’Alan Shepard, dont le calvaire dure depuis des années.

Patrick Fischler (Twin Peaks, Mad Men) tient le rôle de Bob Gilruth, un ingénieur aérospatial discret, collaborateur de l’impétueux Chris Kraft, joué par Eric Ladin (American Sniper). Ces deux membres essentiels font partie du groupe de travail sur l’espace de la NASA, chargé par le président Dwight Eisenhower d’envoyer un homme dans l’espace en un temps record.

Quand les sept astronautes du programme Mercury sont présentés au public, la NASA met les bouchées doubles pour composer un tableau idéal, avec l’aide des équipes de LIFE Magazine. Le directeur de la communication de la NASA, John « Shorty » Powers (Danny Strong, Empire) organise pour ce faire d’innombrables visites en usine et des repas officiels pour susciter l’enthousiasme du public et obtenir des subventions gouvernementales. Josh Cooke (La Fabuleuse Mme Maisel) interprète quant à lui Loudon Wainwright Jr., journaliste vedette de LIFE Magazine. Chargé d’écrire les biographies des sept astronautes, il est le plus lucide sur ce qui se passe réellement.

Chris Long (The Americans, Mentalist) est le réalisateur du premier épisode, dont il est également et le producteur délégué, aux côtés de Leonardo DiCaprio, Jennifer Davisson, Will Staples (Shooter), Howard Korder (Boardwalk Empire) et Mark Lafferty (Castle Rock), showrunner de la série. Danny Strong et la monteuse oscarisée Thelma Schoonmaker (Raging Bull, Les Infiltrés) sont producteurs associés. Michael Hampton a dirigé ce projet, dont il est coproducteur, pour Appian Way.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.