Après un Dynasty Warriors 9 qui n’a pas fait l’unanimité, Koei Tecmo et Omega Force nous proposent Warriors Orochi 4 un nouveau musou peu avare en personnage. Mais que donne t’il manette en main ?

Savant mélange entre les sagas Dynasty Warriors et Samurai Warriors, Warriors Orochi est de retour pour un quatrième opus en mode « Assemble ». En effet, le titre rassemble pas moins de 170 personnages ! Un roster immense qui a lui a valut une record dans le Guinness World Records. Un crossover des mythologies chinoises et japonaises, oui mais pas que, car la mythologie grec s’installe aussi dans le jeu avec des personnages ultra badass comme Athena, Ares et même le tout puissant Zeus. Ces dieux sont même au centre de l’histoire puisqu’ils ont décider de fusionner les mondes. Pour contrer cette volonté, huit mortels devront s’affronter pour obtenir le rang de dieu et ainsi contrecarrer les plans de Zeus. Voilà pour le pitch.

Côté gameplay, on a affaire à un Musou classique, on martèle les boutons pour dégommer un maximum de sbires jusqu’à déclencher un coup dévastateur. Les fans apprécieront, les novices ou les réticents à ce type de jeu passeront leur tour. Les combats se font en Tag, c’est à dire en équipe de trois. Les personnages sont disponibles sur une simple pression de bouton, une gestion que l’on voit plus particulièrement dans les Fighting Games. Une des features est également identique, à savoir la récupération de la barre d’énergie. Nos deux compères récupèrent de la vie quand ils sont inactifs. Il faut avouer que le titre est assez redondant au bout de quelques batailles. Surtout que certains personnages possèdent les mêmes coups et magies, on a parfois l’impression de voir un skin interchangeable.

Graphiquement, le titre s’en sort avec les honneurs quand on le compare à son grand frère Dynasty Warriors 9 (dont vous pouvez retrouver notre test en cliquant ici). Mais ça ne veut pas dire que le titre est beau, loin de là, il y a un gouffre entre les titres actuels et la gamme des Musou de Koei Tecmo et Omega Force, et c’est vraiment dommage.

Warriors Orochi 4 joue la carte de la surenchère côté roster. Mais proposer plus de personnages jouables ne fait pas oublier la pauvreté graphique du titre. Certes il est déjà plus appréciable que Dynasty Warriors 9, mais ce n’est pas encore assez pour rattraper le retard par rapport aux autres studios. Les fans de Musou s’y retrouveront sans soucis et iront jusqu’au bout de l’aventure, les autres passeront leur chemin et iront peut-être vers un Musou « à license » comme Hyrule Warriors ou Dragon Quest Heroes.

Warriors Orochi 4 est disponible sur PlayStation 4, Xbox One, Nintendo Switch et PC.

Test effectué sur PS4 PRO sur une version physique fourni par le distributeur

Les Plus Les Moins
170 personnages, la folie ! Assez redondant
Une histoire passionnante Pas mal de bugs
Le mélange des différentes divinités Graphiquement pas fou

1 commentaires

  1. […] Manette en main, le titre ne diffère pas de son grand frère. Nous avons affaire à un Musou classique, on martèle les boutons pour dégommer un maximum de sbires jusqu’à déclencher un coup dévastateur. Nous n’avons décelé aucune nouveauté dans gameplay. Il faut aussi dire que le genre est bien ancré et que d’un épisode à l’autre il n’y a que très peu de changements. Sinon, les fans apprécieront, les novices ou les réticents à ce type de jeu passeront leur tour. Pour en savoir plus, nous vous invitons à (re)découvrir notre test de l’édition originale en cliquant ICI. […]

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.