Après un premier opus qui a mis beaucoup de temps à s’installer, Ubisoft et Massive Entertainment proposent Tom Clancy’s The Division 2. Véritable nouveauté ou mise à jour ? Verdict !

Exit New York City, Welcome to Washington D.C. ! La capitale américaine est désormais le terrain de jeu de ce second opus de la franchise The Division, quatre an après un premier opus qui a eu du mal à trouver ses marques. Un soucis qui a été rectifié et compensé grâce à de nombreuses mises à jour. Massive Entertainment est donc de retour au commande de cet opus qui prend place plusieurs mois après les événements de NYC. L’action prend donc place à Washington où la Strategic Homeland Division envoie un agent pour aider les survivants retrancher dans des camps dissimulés un peu partout dans la ville, essayant d’échapper aux différents gangs semant la terreur les True Sons, les Hyènes et les Parias.

Manette en main, ce nouveau The Division reste très proche, pour ne pas dire identique au premier opus. Ce qui n’est pas dérangeant, la prise en main étant relativement rapide mais si on peut noter une certaine rigidité dans notre avatar. Les joueurs de Ghost Recon ne seront pas très dépaysé non plus, le gameplay est quasiment identique.

Vous aimez le loot ? Vous êtes servis ! Il y en a absolument partout. Que ce soit des armes, de l’équipement ou bien de la matière, vous en trouvez dans chaque recoin de la map. Armes et équipements peuvent être utilisé, vendu ou encore démantelés pour donner de la matière nécessaire pour fabriquer de nouveaux accessoires. Parmi ce loot, il y a aussi les points de techno SHD, qui vous serviront à améliorer la technologie, et les points de compétences. Ces points de compétences serviront à débloquer des capacités à la Maison Blanche, « base » principale centrale de ce second opus. C’est d’ailleurs dans cette base que vous pouvoir fabriquer votre propre matériel.

En dehors de la Maison Blanche, il y a aussi des planques à débloquer qui permettront les voyages rapides. Pour les débloquer, rien de plus simple, il faut libérer les lieux de ses occupants.

Graphiquement, on est relativement proche du premier opus. La neige a fait place à la verdure et la faune printanière. Ainsi, la nature retrouve son chemin et reprend ses terres, tout comme les animaux que l’ont peut croiser dans les rues de la capitale. Les rues sont amplis de carcasses de voitures, de poubelles et un grand nombre de malles et sacs à dos qui feront le bonheur des looters. De jour comme de nuit, Washington est très bien représentée, avec ses monuments historiques et ses grand parcs. The Division 2 n’est certes pas une révolution graphique mais il reste quand même très beau et agréable visuellement.

Si vous foncez tête baissé, comptez une bonne trentaine d’heures de jeu pour venir à bout de l’histoire principale. Si vous êtes du genre persévérant et que les missions annexes et la quête du loot est un plaisir chez vous, ajoutez le double. Il faut savoir que le titre est extrêmement addictif et qu’une mission en appelle une autre tout comme les épisodes de série TV sur Netflix… plus qu’une, allez une dernière… De plus, si vous voulez chasser les Black Tusks de Washington, il va falloir s’équiper avec du lourd et monter en niveau. Ils sont coriaces et sans répit. Et s’attaquer aux Dark Zones n’est pas une chose facile, il faut de la patience et surtout un coup de main amical.

Tom Clancy’s The Division 2 réussi sont lancement là où son prédécesseur c’était cassé les dents en proposant une map vide et un downgrade qui avait fait le badbuzz à l’époque. Cette suite s’inspire donc des anciennes erreurs en les corrigeant. Graphiquement et côté gameplay on est proche du premier opus sorti en 2016, mais les principales nouveautés viennent du contenu gigantesque qu’offre Washington D.C. Il faut s’accrocher pour arriver à finir le jeu à 100%. Une réussite pour le TPS d’Ubisoft qui s’offre une suite méritée.

Tom Clancy’s The Division 2 est disponible sur PlayStation 4, Xbox One et PC.

Test effectué sur PS4 PRO sur une version physique fourni par le distributeur

Les Plus Les Moins
Visuellement plaisant… … mais pas de grosse évolution
Une gameplay efficace… … mais un peu rigide
Une durée de vie énorme L’IA au fraise par moment
Du loot à foison

1 commentaires

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.