Après le succès indiscutable de Rainbow Six Siege, Ubisoft nous propose Tom Clancy’s Rainbow Six Extraction. Que vaut ce nouvel opus ? Verdict !

Un peu moins de 7 ans après Tom Clancy’s Rainbow Six Siege, Ubisoft nous propose donc Tom Clancy’s Rainbow Six Extraction, une aventure lorgnant vers la SF. Le jeu nous met aux commandes de l’équipe REACT (Rainbow Exogenous Analysis & Containment Team… « que le dernier ferme la porte ») par escouade de 1 à 3 joueurs. Choisissez votre ou vos agents parmi vos préférés de Rainbow Six Siege (au nombre de 18) afin affronter de mystérieuses créatures extraterrestres connues sous le nom d’Archéens dans une New York City en ruine. En effet la grosse pomme a été contaminée par un virus venu des entrailles de la Terre. Il faudra donc avancer dans cette aventure pour savoir pourquoi et comment endiguer l’épidémie et supprimer les Archéens. Exit donc les terroristes, place donc aux Archéens, un bon petit changement qui redonne envie de jouer si on a lâché Siege depuis un bout de temps.

Graphiquement Tom Clancy’s Rainbow Six Extraction s’en tire avec les honneurs avec des graphismes fins efficaces. L’évolution graphique entre Siege et Extraction est visible mais pas révolutionnaire. On sent la limite du moteur graphique et surtout un développement sur plusieurs générations de machines qui bloque un développement Full Next-Gen.

Le test ayant été effectué sur PC, nous avons bien évidemment utilisé le combo Clavier/Souris. Le titre est très réactif et facile à prendre en main. Cependant, il demande beaucoup de précision, surtout lorsque vous jouez en solo avec des bots. La difficulté est beaucoup moindre quand vous êtes accompagné de véritables joueurs évidemment. Les joueurs de Siege ne seront pas trop dépaysés avec un gameplay assez proche qui profite des nombreuses années de finitions du titre depuis 2015.

Côté durée de vie, le jeu propose pas moins de 18 agents à débloquer ainsi que 12 maps. Le contenu est assez volumineux et en venir à bout ne se fera pas rapidement. Vous avez largement de quoi passer cet hiver au chaud derrière votre écran. Bien évidemment Ubisoft proposera du nouveau très prochainement. Notez que le jeu est cross-play, cross-save et cross-progression, et profite de la fonction Buddy Pass. Cette fonction permet d’inviter jusqu’à deux amis dans votre escouade sans avoir besoin d’une copie du jeu chacun.

Pour conclure, Tom Clancy’s Rainbow Six Extraction propose une nouvelle expérience FPS Coopératif qui ravira les nombreux fans de Rainbow Six Siege. Même si le gap entre Siege et Extraction n’est pas monumental, il a le mérite de profiter de l’expérience de Siege et de ses 7 ans d’existences et d’améliorations. La formule 3V3 fonctionne à merveille et l’immersion SF est totale. Même s’il est redondant au bout d’un moment, le jeu propose du contenu et une évolution qui vous tiendra en haleine un bon moment. Pari réussi pour Ubisoft Montréal qui avait la lourde tache de satisfaire les nombreux fans de Siege qui attendaient Extraction au tournant.

Tom Clancy’s Rainbow Six Extraction est attendu pour 20 janvier 2022 sur Xbox Series X|S, Xbox One, PlayStation 5, PlayStation 4, PC en exclusivité sur l’Epic Games Store et Ubisoft Store, sur Ubisoft +, le service d’abonnement d’Ubisoft mais aussi sur Stadia et Amazon Luna dès son lancement en France.

Test effectué sur PC sur une version dématérialisée fourni par le distributeur

Les Plus Les Moins
Un gameplay intuitif mais exigeant Quelques bugs d’affichages
Les joueurs de Siege peu dépaysés Redondant à force
Graphiquement plaisant L’ambiance sonore peu mise en valeur
Le plaisir de la coop… … très difficile en solo

3 COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.