Après MotoGP 20, Milestone est de retour avec RIDE 4 qui signe son second jeu de moto de l’année. Que vaut ce nouvel opus de la franchise deux roues ?

Tout comme le premier opus de la franchise, RIDE 4 fait le pont entre les générations. Le titre est disponible sur consoles actuelles mais sera également disponible sur les futures PlayStation 5 et Xbox Series X/S. Le studio italien a donc la lourde tache de proposer deux versions d’un même jeu.

A sa sortie, l’opus précédent n’avait pas fait l’unanimité auprès des fans (retrouvez notre test en cliquant ICI). Il est vrai que les simulations de moto pullulent sur consoles et on la fâcheuse manie de se ressembler. Tous les deux ans, RIDE se retrouve confronté à son adversaire MotoGP, pourtant développé par le même studio. Parfois ça passe comme pour RIDE 2 et des fois un peu moins. Voyons voir si ce quatrième opus aura sa place sur la grille cette année.

Graphiquement, le jeu est relativement proche de son prédécesseur avec une légère amélioration de la ligne de vue. La modélisation des motos est aussi légèrement plus poussée avec un niveau de détail plus élevé. Sur piste, le cycle jour/nuit et la météo dynamique donne un coup de pouce au titre et on notera aussi la qualité des reflets dans l’eau et sur la carrosserie.

Côté gameplay, ce nouveau RIDE ne déroge pas aux règles de la course moto avec un système de réglage avant course et surtout une assistance que les plus téméraires pourront désactiver. La prise en main du jeu est assez simple mais la maitrise sur piste est au autre paire de manche. Il faudra trouver les bons réglages pour adapter votre bécane à votre façon de jouer. En course, attention à bien gérer vos pneus et surtout votre essence qui vous fera faire plusieurs arrêts au stand en mode Endurance. Vous aurez aussi la possibilité de « booster » votre bécane en achetant de nouvelles pièces qui amélioreront les performances de votre bolide. Celui-ci sera aussi personnalisable au même titre que votre combinaison ou votre casque.

Le multijoueur n’est pas en reste mais fait abstraction d’une multi local pourtant très prisé chez les joueurs. Impossible donc d’affronter son ami(e) en écran splité dans un canapé. Ce qui est vraiment dommage étant donné qu’il était bien présent dans le second opus.

RIDE 4 propose un grand nombre de motos. Plus de 170 motos sont proposées pour parcourir la trentaine de circuit du jeu. Le nouveau mode carrière vous lancera sur la piste un sacré bout de temps en proposant trois ligues : Amériques, Asiatique, et Européenne. Attention à votre choix de ligue car vous devrez tout débloquer pour accéder aux deux autres sans passer par la case nouvelle sauvegarde. Une longévité du titre qui est accrue grace au tout nouveau mode Endurance.

Pour conclure, RIDE 4 ne révolutionne pas le monde du sport deux roues vidéoludique et fait un peu office de mise à jour de l’opus précédent. Même s’il propose plus de contenu, le fossé entre les deux jeux n’est pas énorme, à ce demander si ce RIDE aurait mérité une sortie sur Next Gen en grande pompe pour creuser beaucoup plus l’écart. Graphiquement, le titre est plaisant et manette en main c’est un véritable plaisir. Le nouveau mode carrière et surtout le mode endurance est fort sympathique et vous tiendra en haleine un bon moment. Reste un manque d’animation que l’on aurait bien aimé pour rendre le titre plus vivant. RIDE 4 n’est pas la simulation 2 roues ultime certes, mais elle reste amusante.

RIDE 4 est disponible sur Playstation 4, Xbox One, Windows PC et Steam. Le jeu sera bientôt disponible sur Playstation 5 et Xbox Series X.

Test effectué sur PS4 PRO sur une version dématérialisée fourni par le distributeur

Les Plus Les Moins
Un mode carrière prenant… … au début, mais vite lassant
Un gameplay agréable… … mais il faut un petit temps d’adaptation
Une parfaite modélisation des motos Pas de multi en local
Un grand nombre de circuits, et l’enduro, excellent !

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.