astragon Entertainment propose Police Simulator: Patrol Officers une simulation pour se mettre dans la peau des forces de l’ordre. Que vaut-elle ? Verdict !

Sorti le 17 Juin dernier en early access sur steam, Police Simulator: Patrol Officers vous met dans la peau d’un tout jeune agent de police. A vous la joie des contrôles de pièces d’identité et de verbaliser à tout va.

Bienvenue à Brighton jeune officier ! Le jeu vous propose deux modes différents à savoir un mode « arcade » où vous avez accès à tout directement et vous vous promenez dans toute la ville en mettant des PV à tous ceux qui osent vous regarder de travers ou vous pouvez faire comme nous le mode « simulation » qui va vous permettre de découvrir le jeu en commençant en bas de l’échelle et découvrir chaque équipement mis à notre disposition.

Le mode Simulation, ou pourrait-on dire le mode « histoire », nous fait donc commencer en tant que tout jeune officier. Notre première journée va consister à marcher dans les rues de la ville et du « quartier » pour vérifier les voitures qui sont bien stationnées ou non. A chaque PV mis à un véhicule qui n’a pas son ticket valide vous allez gagner de l’XP et donc vous permettre de passer votre 1er niveau si vous ne faite pas d’erreur au moment de la verbalisation du véhicule. Le jeu offre pas mal de possibilités puisque vous pourrez vérifier les bornes de stationnement devant chaque voitures, vérifier les plaques et si le véhicule est apte à rouler ou non dans les rues de la ville (coucou la Mairie de Paris). Apres votre première journée et si vous gagnez votre premier niveau alors vous pourrez débloquer la suite de votre formation et découvrir un nouvel équipement et de nouvelles fonctionnalités.

Graphiquement, le jeu tourne sous Unreal Engine 4. Le jeu est beau visuellement mais on sent que l’optimisation est partie en courant comme un vendeur de tour Effeil à la sauvette. Le jeu souffre de son optimisation qui n’est malheureusement pas parfaite, les soucis des lumières sont nombreux et sortir ou entrer dans un commissariat donne par moment l’impression de passer les portes du paradis et donc sortir ses lunettes de soleil. Une fois dans les rues de la ville, on découvre un jeu beau et fort sympathique visuellement. Les développeurs ont prit soin d’apporter le maximum de détails possible, que ce soit pour les plaques d’immatriculation, les cartes d’identité, etc. L’équipe de développement a aussi annoncé un journal de bord avec toutes les nouveautés et patch correctifs qui arriveront dans l’année. Le jeu aura donc sans doute une bonne vie et sera être mis en valeur à la suite des correctifs.

Pour conclure, Police Simulator: Patrol Officers est une bonne surprise, même si pour le moment il peut faire grincer des dents les puristes des graphismes. Le jeu n’aura aucun difficulté à trouver son public ou à séduire certains joueurs. Le jeu propose beaucoup d’interactions que ce soit avec les gens dans la rue ou les véhicules, ce qui renforce le coté simulation comparé à d’autres titres. L’équipe de développement sort des correctifs assez souvent et a aussi annoncé son journal de bord pour permettre au plus curieux de voir où ils en sont dans le développement et les futurs mise à jours.

Police Simulator: Patrol Officers pour PC est disponible en accès anticipé via Steam au prix de 19,99 €.

Test effectué sur PC sur une version dématérialisée fourni par l’éditeur

Les Plus Les Moins
Graphiquement beau Pas optimisé
Fun et sans prise de tête Uniquement en anglais
Etre policier Gameplay trop lent par moment
Les interactions diverse et variées

1 commentaires

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.