Avant Blood and Truth, le PlayStation VR nous offre un Shooter FPS horrifique avec Immortal Legacy : The Jade Cipher. Âmes sensibles s’abstenir !

La légende chinoise raconte qu’il y a très longtemps, existait une bête du nom de Ksi. Lorsque chaque année touchait à sa fin, la bête se déchaînait sur le monde, causant chaos et destruction. Mais les dieux ont transmis un secret à l’humanité, qui leur a permis de se défendre contre cette terrible créature : la bête craignait la couleur rouge, ainsi que les bruits forts. Voilà pourquoi, la dernière nuit de chaque année, nous lançons des pétards et des feux d’artifice, afin de l’effrayer.

Dans l’histoire du jeu, Ksi est un empereur qui, après avoir conquis l’espace, aspire maintenant à conquérir le temps. Il veut obtenir l’immortalité, et il est prêt à tout, même à sacrifier son propre peuple. Dans la peau de Tyre, un ancien soldat des forces spéciales, vous vous rendez sur l’île de Yingzhou, située au cœur du Triangle du Dragon, pour mettre à jour les secrets qui entoure la mort de votre mère. Les causes de sa mort ainsi que son passé énigmatique sont liés aux secrets enfouis au cœur de l’île, vous devrez vous battre non seulement contre les mercenaires qui ont étés envoyés pour les déterrer, mais aussi contre les horreurs qu’ils ont involontairement libérées. L’histoire est certes assez basique, mais elle a le mérite de poser les bases du scénario, que l’on ne va pas suivre passionnément. Il faut noter que le titre est en anglais sous-titré en français. C’est un peu dommage de devoir lire les sous-titres en permanence.

Le titre de Viva Games se joue uniquement avec les PS Moves, il ne prend donc pas en charge l’AIM Controller. C’est fort dommage mais étant donné que certaines armes demandent du doigté comme les grenades, les couteaux ou encore les armes de poing, on comprend que le fusil ne soit pas à disposition. De plus, vous pourrez vous équiper d’une arme par PS Move (ex : un pistolet d’un côté et un couteau de chasse de l’autre).

Les déplacements se font en direct et non en téléportation. Un pression du bouton principal permet d’avancer. Appuyez sur chacun bouton principal des deux PS Moves et vous pourrez courir. Pour tourner, il faudra vous orienter dans la direction voulu ou simple appuyer sur les boutons des PS Moves pour se déplacer de gauche à droite à la hauteur de 15° par pression. Comme d’habitude, les gâchettes servent à tirer ou relâcher un couteau ou une grenade. Pas de bouton pour recharger, il suffit de secouer le PS Move pour avoir son chargeur plein. Nous vous conseillons d’activer l’option d’aide à la visée pour votre confort et améliorer votre précision.

Toutes ces manipulations sont expliquées dans un court tutoriel au début de l’aventure, juste après une longue séquence dans un avion qui pousseront les plus vicieux d’entre nous à changer d’angle de vue à l’arrivée d’une certaines jeune femme. Graphiquement, le titre tient la route avec notamment une bonne gestion de l’éclairage en zones sombres. Ce qui augurera quelques Jump Scare. Certaines textures bavent de temps à autres mais l’ensemble est relativement correct, Immortal Legacy n’est pas un AAA mais il s’en sort avec honneur.

Côté durée de vie, le titre se fini rapidement. Mais, il vous faudra bien fouiller dans tous les coins pour mettre la main sur tous les documents et trésors de l’île pour finir le jeu à 100%.

Immortal Legacy : The Jade Cipher est une petite expérience, difficile à prendre en main mais saisissante quand on persiste. Une fois le gameplay apprivoisé, on aime se balader et tirer à tout va. Pour les joueurs sujets à la cinétose, nous vous conseillons de jouer debout plutôt qu’assis, cela limite le mal de coeur. On notera que les sous-titres sont assez gênants à l’écran et paraissent parfois très gros. Mis à part cela, Immortal Legacy est une petite production sympathique.

Immortal Legacy : The Jade Cipher est disponible sur PlayStation VR via le PlayStation Store au prix de 19,99 €.

Test effectué sur PS4 PRO sur une version dématérialisée fourni par le distributeur

Les Plus Les Moins
La reconnaissance des mouvements parfois anecdotique Les déplacements donnent mal au coeur
Un grand défouloir Graphiquement pas fou
L’aide à la visée, judicieux Pas de doublage en VF
TEXTE TEXTE
TEXTE TEXTE

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.