Au cinéma ou dans le jeu vidéo, c’est la grande mode des Director’s Cut. Kojima Productions ne déroge pas à la règle avec Death Stranding Director’s Cut.

Attendu depuis des années, Death Stranding a fait forte impression lors de sa sortie à l’automne 2019. Graphiquement le jeu d’Hideo Kojima flirtait déjà avec la limite technique de la PS4 PRO. Rien d’étonnant de voir arriver une version « améliorée » sur la dernière née des consoles PlayStation. Nous ne reviendront pas sur l’histoire du jeu que nous avons déjà traité dans notre test de Death Stranding en 2019.

Cette version Director’s Cut propose donc entre autre une amélioration graphique ainsi que de nouvelles missions. Graphiquement, il n’y a rien à redire, c’est magnifique. Alors qu’on pensait que le titre ne pourrait être plus beau sur console next-gen, nous nous sommes trompés. Comme dans de nombreux jeux, vous avez la possibilité de prioriser la fluidité ou les graphismes avec le mode performance (privilégiant une fluidité constante à 60fps) ou qualité (privilégiant la résolution 4K).

Côté gameplay, le titre utilise les fonctionnalités de la DualSense comme la vibration haptique pour simuler les surfaces foulées. Sable, eau, boue… la manette de la PS5 fait des merveilles. Les gâchettes adaptatives ne sont pas en reste notamment lors de l’utilisation des armes. De nouvelles mécaniques de gameplay font aussi leur apparition comme un pont ou les rampes pour vous sortir de situations difficiles. De nouvelles armes et accessoires font également leur apparition comme un petit compagnon, le Buddy Bot.

La durée de vie du jeu s’accrue avec l’arrivée d’une nouvelle mission et d’un nouveau lieu. Rien de bien folichon. Le studio a même inclue un mode course mais celui-ci reste assez anecdotique.

Pour conclure, Death Stranding Director’s Cut est donc un bon moyen de découvrir l’oeuvre de Kojima pour les joueurs n’ayant pas eu l’opportunité de pouvoir mettre la main sur le jeu. Et bien évidemment de proposer une version enrichie aux joueurs de la version PS4 qui voudront se replonger de le monde étrange de Death Stranding

Death Stranding Director’s Cut est disponible sur PlayStation 5.

Test effectué sur PS5 sur une version dématérialisée fourni par le distributeur

Les Plus Les Moins
Une histoire prenante L’effet livreur FedEx
Un update graphique efficace
Un casting et un doublage de qualité
Une durée de vie impressionnante

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.