National Geographic a annoncé Alaska: Premières Nations, spin-off de la série documentaire Alaska: Nouvelle vie, attendue dès le 17 octobre.

Alaska : Nouvelle vie, la série à succès de la chaîne National Geographic, montrait, comme jamais auparavant, les conditions de vie des habitants de quelques-uns des environnements les plus extrêmes de la planète. Aujourd’hui, l’équipe de la série propose aux téléspectateurs de repartir pour l’Alaska, et de suivre les peuples autochtones dans des paysages hostiles avec une nouvelle série, Alaska : Premières Nations, dont les deux premiers épisodes seront diffusés le lundi 17 octobre 2022 à 21h. Les suivants seront programmés le lundi à 21 h à partir du 24 octobre. Les téléspectateurs pourront ainsi découvrir un monde où les autochtones vivent depuis des milliers d’années, mais qui est aujourd’hui en pleine mutation.

Cette nouvelle série documentaire raconte comment les natifs d’Alaska, à cheval entre deux mondes – celui des traditions et celui des défis du XXIe siècle – utilisent des techniques et des méthodes sophistiquées, transmises de génération en génération, pour vivre confortablement dans des environnements impitoyables. Jody Potts-Joseph et sa famille vivent de la terre sur les rives du Yukon ; les journées de Marvin Agnot sont dictées par les marées ; la famille Apassingok pêche en mer de Béring ; Joel Jacko et sa famille sont totalement autonomes ; Steven Strassburg enseigne à ses sept enfants des méthodes de survie ancestrales.

« Être témoin de la force, de la résilience et de l’ingéniosité des autochtones de l’Alaska, qui se battent pour préserver leur mode de vie en suivant comme jamais les traditions pour assurer leur survie dans les mille années à venir, est une leçon d’humilité », explique le producteur délégué Joe Litzinger. « Nous sommes très honorés d’avoir été autorisés à filmer des scènes de la vie quotidienne et certaines de leurs traditions, et à rendre hommage à ces peuples, avec qui nous avons collaboré. »

Alaska : Premières Nations est la première série documentaire de National Geographic consacrée aux peuples autochtones d’Alaska. La production a fait appel à des associations autochtones pour expliquer à l’équipe ce qu’il était important de montrer, et constituer une équipe de tournage diversifiée et inclusive. L’équipe, qui a pu accéder à un nouvel univers narratif et culturel leur donne la parole, mais elle est aussi synonyme de diversité puisqu’elle a fait appel à l’expertise de nombreux consultants culturels et traducteurs dans chaque épisode, et aux talents de graphistes, musiciens, conteurs, caméra·wo·men, producteurs et monteurs autochtones pour assurer la cohérence et l’authenticité de la série, qui témoigne de la richesse et de la longévité de diverses cultures locales.

Alaska : Premières Nations, dont Joseph Litzinger est le producteur délégué, est l’exemple le plus récent de l’accord de production passé entre National Geographic et la filiale californienne de BBC Studios sur la franchise Alaska : Nouvelle vie. Krystal Whitney est directrice générale adjointe de la programmation en cours pour BBC Studios LA Productions, dont Valerie Bruce est la directrice. Kevin Tao Mohs est producteur délégué et Alan Eyres, PDG adjoint de la production et du développement pour National Geographic. Plus de 200 épisodes de Alaska : Nouvelle vie ont déjà été tournés, et la série a remporté sept Emmys.

Les autochtones :

  • JODY POTTS-JOSEPH : Jody Potts-Joseph, une Han Gwich’in, a grandi à Eagle Village. Mère de deux fils et d’une fille, elle réclame avec ses enfants des mesures politiques fortes en faveur de l’environnement, afin de protéger les terres qui font vivre leur peuple depuis des millénaires. Jody a récemment épousé Jamey Joseph, un vétéran de la guerre du Golf, lui-même père de deux fils. James a des origines Koyukon et Gwich’in Athabascan. Jody est l’une des cheffes de la tribu matrilinéaire des Han Gwich’in. Cette saison, elle travaille pour subvenir aux besoins et à la sécurité alimentaire de sa famille dans un climat qui change d’année en année.
  • LA FAMILLE APASSINGOK : La famille Apassingok vit à Gambell, un village extrêmement isolé dont les habitants subsistent grâce à la proximité de la mer de Béring, leur principale source d’alimentation. Les membres de cette communauté Yup’ik unissent souvent leurs efforts pour subvenir aux besoins du village tout entier. Cette saison, la famille Apassinok prend la mer pour trouver de la nourriture. Daniel, Chris et Chase construiront un garage, ce dont ils parlent depuis longtemps, pour protéger leurs véhicules des conditions météorologiques.
  • LA FAMILLE JACKO : Joel et Jacqueline Jacko vivent avec leur fille de cinq ans, Anzlie, à Pedro Bay, un petit village à la pointe nord-est du lac Iliamna. Joel, qui a grandi à Chignik, en Alaska, est Athabascan. Originaire de l’État de Washington, Jacqueline a emménagé à Pedro Bay après avoir rencontré Joel pendant ses vacances en Alaska. Ils ont d’abord accueilli puis adopté Anzlie, une enfant d’origine yup’ik. La famille veut mener une existence zéro déchet, et vivre de la terre et des eaux environnantes. Cette saison, Joel apprend à Anzlie ce que son propre père lui a enseigné pour subsister, et la famille travaille sur des projets de construction et à ramasser du bois pour se chauffer, une tâche sans fin en Alaska.
  • MARVIN AGNOT : Marvin Agnot, un Alutiiq, vit dans le village d’Akhiok, le plus isolé de l’archipel méridional de l’île Kodiak. La vie y est rythmée par les marées, et Marvin parcourt les baies et les canaux pour trouver de la nourriture. Il n’a pas eu d’enfants mais il a plusieurs neveux et nièces dans le village. L’une de ses nièces, Marcella, est mariée à Glyn, qui a quitté Los Angeles pour s’installer à Akhiok. Marvin était autrefois son professeur, et les deux hommes se sont liés d’amitié. Marvin enseigne à Glyn les techniques de subsistance héritées de son père. Cette saison, il fait des provisions et va construire avec Glyn une serre pour le village.
  • STEVEN STRASSBURG : Steven « Tig » Strassburg vit le long de la rivière Koyukuk, loin dans les terres. Il vient du village d’Allakaket. Sa compagne, Louise, et lui ont sept enfants, âgés de quatorze ans à cinq mois. Steven est Koyukon Athabascan, et sa lignée remonte au peuple Southfork Caribou. Il subsiste avec sa famille et il estime qu’il est de son devoir d’enseigner à ses enfants les traditions de leurs ancêtres. Cette saison, Steven transmet à ses enfants les compétences nécessaires pour vivre de la terre.

Guide des épisodes :

Terre de vie

Diffusé à partir du lundi 17 octobre à 21h

Sur les terres de leurs ancêtres, les autochtones de l’Alaska perpétuent leurs traditions dans un environnement en pleine mutation. Jody Potts-Joseph vit des ressources naturelles pour donner de la nourriture, de l’eau et de la chaleur à sa famille ; la famille Apassingok ne perd pas une occasion de pêcher en mer de Béring ; Joel Jacko construit un abri pour protéger ses réserves alimentaires des ours ; et Marvin Agnot compte sur les marées pour trouver de quoi nourrir les habitants de son village reculé.

Mer de glace

Diffusé à partir du lundi 17 octobre à 21h55

En Alaska, les peuples autochtones utilisent depuis longtemps les ressources de la terre et de la mer pour survivre. La famille Apassingok prend la mer de Béring, en quête de poissons et mammifères pour nourrir leur village. Jody Potts-Joseph et son fils, Denali, traversent les montagnes pour chasser le caribou ; les Jacko emmènent leur fille à la chasse pour la première fois ; et Marvin Agnot part avec son neveu, Glyn, chasser le lagopède.

Impitoyable

Diffusé à partir du lundi 24 octobre à 21h

Les autochtones de l’Alaska persévèrent dans des conditions météorologiques extrêmes pour perpétuer leur culture ancestrale. Steven Strassburg et Louise Moses apprennent à leurs enfants comment cultiver les terres arctiques ; les Apassingok construisent un garage pour protéger leurs véhicules des rafales venues de la mer de Béring ; Jody Potts-Joseph récolte du bois pour construire une remise ; et Joel Jacko traverse terre et mer pour accéder à la cabane de chasse de son père.

A l’équilibre

Diffusé à partir du lundi 24 octobre à 21h55

Quand l’hiver est particulièrement rigoureux, les peuples autochtones de l’Alaska ne ménagent pas leurs efforts pour survivre. Marvin ramasse des oursins à marée basse ; Daniel et Chase entassent du bois de grève le long de la côte pour chauffer leur nouveau garage ; Jody lutte contre les rigueurs de l’hiver pour accomplir ses tâches quotidiennes ; et Tig et Louise partent chasser un élan pour remplir leur congélateur et nourrir leur famille.

Sous la glace

Diffusé à partir du lundi 31 octobre à 21h

Les autochtones de l’Alaska savent que la terre fournit toujours de quoi subsister. Tig Strasbourg apprend à ses trois jeunes filles à pêcher sur la glace ; Chris Apassingok traverse la toundra pour nourrir sa famille ; Jody Pott-Joseph trace une piste d’urgence avec son attelage ; et Marvin Agnot s’approvisionne en bois pour subvenir aux besoins de sa communauté.

Loup solitaire

Diffusé à partir du lundi 31 octobre à 21h55

L’hiver est source de défis et d’opportunités pour les peuples autochtones de l’Alaska. Daniel et Chris Apassingok parcourent l’île Saint-Laurent en quête de nourriture, quelle qu’elle soit ; Joel Jacko croise un prédateur près de sa propriété ; Jody Potts-Joseph pose des pièges dans l’espoir d’avoir de la fourrure pour l’hiver ; et Tig Strassburg et Louise Moses chassent le petit gibier.

Porte-bonheur

Diffusé à partir du lundi 7 novembre à 21h

Les conditions météorologiques fluctuantes et les migrations animales menacent l’existence de ceux qui vivent de la terre. Jody Potts-Joseph part pour le fleuve Yukon pour remplir son congélateur de lottes ; Tig Strassburg et ses fils ont entrepris de fournir des provisions aux vieillards du village ; Daniel et Chase Apassingok partent pêcher le morse en mer de Béring ; Joel Jacko chasse l’orignal ; et Marvin Agnot construit une serre communautaire.

Tout un village

Diffusé à partir du lundi 7 novembre à 21h55

Les peuples autochtones de l’Alaska utilisent les enseignements et les valeurs de leurs ancêtres pour subvenir aux besoins de leurs familles et voisins. Daniel et Chris Apassingok affrontent les glaces à la dérive de la mer de Béring dans l’espoir de trouver un morse pour nourrir les habitants de Gambell. Jody Potts-Joseph défie son mari dans la pose de pièges à lapins. Tig Strassburg et ses fils joignent leurs forces pour abattre le plus grand arbre de leur parcelle.

En France, la chaîne National Geographic est disponible dans les offres Canal + (Canal + chaîne 115, Free chaîne 60).

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.