Après deux films et une future série, Sonic the Hedgehog a le vent en poupe. Le hérisson supersonique est de retour dans le monde vidéoludique avec Sonic Frontier. Que vaut cette incursion de la mascotte de SEGA dans l’univers de l’open-world ? Verdict !

A la recherche des émeraudes du chaos, Sonic et ses amis s’écrasent sur les mystérieuses Starfall Islands. Notre hérisson se retrouvant sans ses amis devra tout faire pour retrouver ses amis ainsi que le Dr. Robotnik qui a également disparu et qui n’est autre que le responsable de ce joyeux bordel. En effet, notre bon vieux vilain a inséré une intelligence artificielle dans le coeur de l’île donnant une puissance mystérieuse aux reliques antiques ouvrant une faille nommée le Cyberespace. Vous devrez parcourir les cinq immenses îles Starfall pour arriver au bout de votre aventure.

Après la 2D, la 3D, la 2,5D, le hérisson le plus rapide du monde s’attaque à un nouveau genre, le jeu d’action-aventure en Open-World. Vous basculez ainsi de monde ouvert à des épreuves du cyberespace. Les décors, certes un peu vides, sont assez variés avec de vertes forêts en passant par un désert aride ou encore des ruines antiques. On est loin de Green Hill. Les épreuves du cyberespace se trouvent à travers des portails dissimulés un peu partout sur la map. Des missions secondaires et activités sont également disponibles pour sortir du côté linéaire de l’aventure principale.

En dehors des niveaux classiques où vous devrez courir d’un point A à un point B en récoltant un maximum d’anneaux, vous aurez à combattre des boss. Ceux-là sont bien plus que des boss à pattern comme dans les opus précédent. Il va falloir être assez stratégique et user de l’esquive pour arriver au bout des combats. Combats qui sont assez grisant il faut l’avouer. L’étendu de la map se dévoile via des points un peu comme le font déjà Far Cry ou encore Assassin’s Creed, du déjà vu mais une technique efficace.

Côté gameplay, les habitués ne seront pas dépaysés. Sonic se dirige comme dans les précédents opus mais offre son lot de nouveautés. Sonic évolue dans le jeu grâce à un arbre de compétence qui lui offre de nouveaux mouvements comme les esquives, parades, contres, combos et la nouvelle compétence Course-boucle. Vous aurez pas moins de 12 compétences à débloquer durant l’aventure.

Côté durée de vie, Sonic Frontier offre pas moins d’une bonne quinzaine d’heures de jeu pour venir à bout du dernier boss. Pour finir le jeu à 100% et tenter d’obtenir le précieux trophée platine, il vous faudra jouer une petite dizaine d’heures supplémentaires.

Graphiquement, on ne va pas vous le cacher, nous sommes quelque peu déçus. On en attendait beaucoup de ce nouveau Sonic surtout sur Next-Gen. On peut constater que le titre est vraiment daté. Il vaut avouer qu’un Open World demande beaucoup de ressources et que c’est une première pour la team. Ceci dit pour une première excursion dans le monde de l’Open World, ça reste raisonnable. De plus, sur consoles next-gen, on nous propose de choisir entre fluidité (60fps) ou haute résolution (4K), ce qui n’est pas sans nous déplaire tant certains jeux ressents ne proposent pas cette option. Pour un Sonic, nous avons opté pour la fluidité bien évidemment.

Pour conclure, Sonic Frontiers n’est pas le jeu révolutionnaire tant attendu mais est un bon compromis. Même s’il est très classique dans les déplacements et n’invente pas non plus l’Open World, cette nouvelle formule marche plutôt bien. On aurait aimé un gap graphique un peu plus important mais laissons le temps à la Sonic Team d’enrichir ce nouveau type de jeu à la gamme du hérisson bleu. Dans l’ensemble Sonic Frontiers offre une aventure plutôt sympathique pour les initiés et les nouveaux arrivants.

Sonic Frontiers est disponible sur PlayStation 5, PlayStation 4, Xbox Series X|S, Xbox One, Nintendo Switch et PC via Steam.

Test effectué sur PS5 sur une version physique fourni par le distributeur

Les Plus Les Moins
Un jeu Sonic en open world, une première… … mais extrêmement vide
Les combats de boss épiques Graphiquement daté sur Next-Gen
Une vraie VF pour Sonic La redondance de l’open world
Le gameplay sympathique

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.