Lors du State of Play de Mai 2019, Sony Interactive Entertainment a profité pour annoncer Predator: Hunting Grounds par le studio IllFonic en étroite collaboration avec la Fox.

C’est le studio derrière Friday the 13th: The Game qui travaillait sur cette adaptation de la saga Predator.

Le jeu est disponible sur PC et sur PS4 depuis le 24 Avril 2020, c’est l’occasion pour nous de le tester et de vous donner notre verdict !

Notre Geek show dédié au test de Predator: Hunting Grounds

Test effectué sur PS4 PRO  sur une version dématérialisée fourni par le distributeur

Principe du jeu

Jouez en multijoueur à un jeu de tir asymétrique qui oppose l’Homme au Predator. Incarnez un membre d’une équipe de tireurs et terminez votre mission avant que le Predator vous repère. À moins que vous ne préfériez vous glisser dans la peau d’un Predator en pleine traque ?

Prise en main

Lors que vous jouez Predator vous disposez d’une caméra à la troisième personne et vous bénéficier de tout les atouts dans les film : sauter sur de grandes distances, bondir d’arbres en arbres, utiliser le système de camouflage et utiliser la vision thermique.
Rien de plus fidèle et excellent clin d’œil à la saga Predator.
En tant que soldat et contrairement à Predator, vous passez en vue à la première personne.
Vous êtes comme le plus commun des mortels avec vos armes à feu et votre boue à appliquer pour que le Predator vous détecte moins facilement.
En équipe, le but sera de s’échapper par hélicoptère avant que le Predator vous tue et vous pouvez même tuer le Predator si vous avez une belle équipe de PGM avec vous.

L’avis de la rédac’

Predator: Hunting Grounds est fidèle à la Saga sans aucune hésitation.

Entre les atouts du Predator, la vulnérabilité des soldats, de l’immersion sonore et de l’ambiance pesante, le jeu a tout pour plaire.

Cependant, il est loin d’être parfait et quelques points négatifs lui ferait perdre toute crédibilité.

L’aspect graphique est soigné par ses animations mais reste très mal optimisé (même sur PS4 PRO) avec d’énormes chutes de Framerate et beaucoup d’aliasing lorsqu’on entre dans un environnement trop boisé avec beaucoup d’animations de feuilles par exemple.

Le jeu souffre du même syndrome que le précédent Friday the 13th :

Le multijoueur est par moment injouable. Même si les matchs privés avec des amis sont parfois possibles, le mode Online en solo est parfois long au niveau du Matchmaking et la connexion ne se fait pas à tout les coups.

Une fois une partie trouvée, on ne vous précise pas les rollbacks et les déconnexions incessantes que ce Predator: Hunting Grounds subit ..

 

Les Plus Les Moins
Immersion très représentative des films de la Saga Le matchmaking parfois long
Le mode Predator tellement grisant Une connexion aux serveurs très aléatoire
Une ambiance sonore très pesante Des bugs graphiques à tout va : Clipping, Aliasing, chute de framerates
De belles animations. Un mauvais équilibrage entre Soldats et Prédator

 

NOTRE AVIS
Gameplay
Ambiance
Durée de vie
Graphismes
Article précédentBook of Demons : une date de sortie pour l’aventure hybride du studio Thing Trunk
Article suivantPokémon, les voyages se dévoile dans une nouvelle bande annonce
Rédacteur Gaming et High Tech ! Amateur de jeux FPS ! Japan Food Addict ! A Regarder la trilogie Matrix une cinquantaine de fois !

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.