Après un gros succès auprès des joueurs, Monster Hunter World refait surface avec sa dernière extension : Iceborne ! Des nouvelles créatures à chasser, capturer, des nouvelles armures et armes, de nouvelles ambiances et d’autres décors ? On découvre ça ensemble durant ce test.

Monster Hunter World : Iceborne s’appuie sur tous les piliers du jeu d’origine, et propose une toute nouvelle histoire débutant après Monster Hunter : World. Elle entraîne les chasseurs dans un endroit nouvellement découvert appelé Givre éternel où les attend un nouveau mystère lié au terrible Dragon Ancien connu sous le nom de Velkhana.

Ces terres enneigées offrent un écosystème qui contraste avec les zones habituelles et s’étendent progressivement avec l’avancée de l’histoire. Iceborne propose la plus grande région du jeu à ce jour et un nombre important de nouveaux contenus, mécaniques et surtout un large bestiaire comprenant des créatures inédites, le retour de certains Monstres de la saga plébiscités par les fans et des sous-espèces et variations de monstres déjà rencontrés dans Monster Hunter: World.

Iceborne propose également le niveau de difficulté supérieur Rang de Maître, un tout nouveau niveau de quête qui rend les monstres inédits ou déjà connus plus féroces que jamais. Pour préparer les joueurs à survivre aux épiques chasses de l’extension, plusieurs nouvelles options de gameplay ont été ajoutées afin d’élargir le répertoire de combat, offrant l’opportunité de nouvelles stratégies passionnantes.

La Fronde peut désormais être utilisée sans que l’arme principale soit forcément rangée, quel que soit le type d’arme utilisé. De nouvelles caractéristiques lui ont également été ajoutées comme la possibilité d’agripper plus directement les monstres grâce à son option Grappin et le Tir de Mitraille qui décharge les munitions de la Fronde en un éclair pour assommer les monstres.

Chacun des 14 types d’armes permet également de nouveaux combos, offrant une profondeur de combat inédite. De leur côté, Les indispensables Palicos recevront des gadgets améliorés et de nouvelles options telles que le Pantin totémique, un leurre mobile qui attire l’attention d’un Monstre loin du joueur, le Miaoucano, un pot géant qui lance des boules de feu sur les ennemis, et une Vitaguêpe améliorée qui peut ressusciter les joueurs directement pendant la bataille s’ils perdent connaissance.

Geek Show dédié au test de Monster Hunter World: Iceborne

Test effectué sur PS4 PRO sur une version dématérialisée fourni par le distributeur

L’avis de la rédac’

Monster Hunter World: Iceborne est une extension riche et donne un coup de frais au jeu qui semblait être sur sa fin malgré les nombreuses heures investis dessus. Il est destiné aux joueurs les plus investis.Le jeu de base visait aussi bien le vétéran de la saga Monster Hunter que le Néophyte.
Même si on peut reprocher l’écart de difficultés très important entre la première fin et le mode expert, il reste malgré tout plaisant et se laisse consommer facilement sur 300 heures de chasses et d’explorations. Le contenu d’Iceborne est assez conséquent et rafraîchissant afin de vous laisser une centaine d’heures additionnelles.

 

Monster Hunter World: Iceborne est disponible depuis le 6 Septembre sur PS4 et Xbox One et sur Steam au janvier 2020 !

Les Plus Les Moins
Le graaaaappin q(O_O)p !! Peu de transition pour reprendre la main après une absence
Le bestiaire bien chargé Avoir fini l’histoire de jeu de base pour y accéder.
Les stats conservées !
Des décors et ambiances nouvelles et variés
NOTRE AVIS
Gameplay
Contenu
Graphismes
Article précédentPlayStation Store : mise à jour du 16 septembre 2019
Article suivantRed Dead Online : mise à jour de la semaine du 17 septembre 2019
Rédacteur Gaming et High Tech ! Amateur de jeux FPS ! Japan Food Addict ! A Regarder la trilogie Matrix une cinquantaine de fois !

3 COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.