Après le succès de Monster Hunter Rise plus tôt cette année, Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin remet les fans en selle dans la peau d’un jeune Monster Rider du village tropical de Mahana.

Cette caste de guerriers reclus est capable de se lier d’amitié avec les nombreux Monstres fantastiques et féroces de la saga Monster Hunter grâce à un objet mystérieux appelé Pierre d’amitié.

Avec leurs compagnons « Monstie », ils s’embarqueront dans un voyage épique rempli de personnages au caractère marqué, de batailles épiques et de décisions cruciales dont dépendront le destin du monde

En parallèle du mode Histoire, les Monster Riders peuvent se regrouper pour explorer des donjons en coopération ou mettre à l’épreuve leur lien d’amitié avec leurs Monsties dans des combats Versus entre joueurs.

Capcom a annoncé que Monster Hunter Stories 2 – Wings of Ruin est désormais disponible sur Nintendo Switch et PC. Nous avons l’honneur de pouvoir le tester pour vous ! 

 

Test effectué sur Nintendo Switch Lite sur une version dématérialisée fourni par le distributeur

Après qu’une mystérieuse wyvérienne nommée Ena ait confié au joueur un œuf de Rathalos, le duo tente de découvrir la raison de la disparition soudaine de cette espèce de Monstres à travers le monde, et de la vérité derrière la sinistre prophétie des Ailes de la Destruction.

Au fur et à mesure de leur progression, les joueurs devront s’engager dans des combats stratégiques au tour par tour, gagner de l’expérience et améliorer leurs compétences afin de renforcer leur lien d’amitié avec les créatures typiques de la série Monster Hunter.

En plus de pouvoir choisir parmi une variété de types d’armes, les Monster Riders peuvent cibler des parties spécifiques du corps des Monstres adverses pour leur infliger des dégâts supplémentaires, et ainsi récupérer des matériaux spéciaux pour forger de nouveaux équipements. 

Certains des personnages de l’histoire peuvent même s’associer aux joueurs en tant que compagnons de combat pour affronter des ennemis de plus en plus imposants.

Lorsque les joueurs ou leurs compagnons de combat remplissent leur jauge d’amitié pendant le combat, ils peuvent effectuer des attaques d’amitié dévastatrices qui permettent à un Monster Rider et un Monstie d’attaquer ensemble.

En synchronisant stratégiquement leurs attaques, avec les compagnons de combat et les Monstres, les Monster Riders peuvent renverser le cours d’une bataille.

Pour créer des liens avec de nouveaux Monsties, les joueurs devront sonder les profondeurs des tanières de Monstres qu’ils rencontreront sur le terrain, et collecter de nouveaux œufs.

Les tanières de Monstres sont de toutes formes et de toutes tailles. Les plus rares contiennent des œufs de Monstres insaisissables susceptibles de porter des gènes rares et essentiels à l’optimisation de son équipe.

Le héros sera rapidement dans le mode scénario épaulé par Navirou, un Palico pas comme les autres et bien utile pour trouver les œufs avec les meilleurs potentiels.

Lorsque les joueurs reviendront de leur exploration de nombreux lieux exotiques, ils pourront faire éclore de nouveaux compagnons Monsties pour constituer l’équipe de leurs rêves, ou utiliser la fonction Rite de transmission pour transférer des attributs rares et puissants à un nouveau Monstie.

En combinant des gènes du même élément ou du même type d’attaque, les joueurs peuvent créer une équipe de Monsties incroyablement spécialisés ou, à l’inverse, mélanger des gènes de différents Monstres pour créer un Monstie plus polyvalent, capable d’utiliser des compétences de chaque type d’attaque et élément.

Les Monster Riders pourront s’allier à d’autres joueurs pour explorer des donjons conçus pour le mode coopératif.

Ils proposent des défis plus exigeants mais avec la promesse d’obtenir des œufs de monstres incroyablement rares et puissants. Une fois que les joueurs ont constitué l’équipe de leurs rêves, ils pourront mettre leurs liens d’amitié à l’épreuve dans des combats joueur contre joueur.

Même après avoir constitué une équipe solide, les Monster Riders déterminés devront garder un œil sur les nouveaux Monsties, car les mises à jour prévues après le lancement, apporteront de nouveaux défis et créatures à collecter.

La première mise à jour a été annoncée pour le 15 juillet et introduit dejà le Chumsky de Monster Hunter Rise comme nouveau compagnon Monstie.

 

L’avis de la redac’

N’ayant pas fait le première Opus de Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin, celui-ci est difficile de l’apprécier en attrapant le wagon en marche. Cependant le principe de combat au tour par tour reste une recette classique et qui fonctionne chez les amoureux des J-RPG de notre enfance.

Les mécaniques de jeux sont parfois redondantes, le scénario et la progression sont très satisfaisants.

Il est vrai qu’on reste assez déboussolé lorsqu’on arrive dans cet univers où nous devons s’allier aux monstres quand aux précédents titres (Monster Hunter World et Monster Hunter Rise) nous devons les tuer et/ou les capturer.

Il reste l’un des J-RPG de l’année à essayer sur Switch. Reste à voir le rendu sur PC s’il en reste pertinent ou plutôt destiné à la console hybride Japonaise.

Les Plus Les Moins
Une DA très soignée Un cara design trop « Zelda BOTW »
Lecture de jeu mieux optimisé que le précédent opus Une personnalisation du personnage assez limité (création)
Le retour du J-RPG tour par tour Lenteur omniprésente en mode exploration
Un bestiaire très fourni Combats parfois longs pour une faible récompense.
Dynamique de combats pertinentes avec les talents et traits d’amitiés avec votre monture. Limitation de performances assez présente sur la Switch Lite.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.