Après un Marvel’s Avengers qui n’a pas fait l’unanimité, Square Enix et Eidos-Montréal proposent Marvel’s Guardians of the Galaxy. Star Lord et son équipe vont-ils remonter le niveau ?

Malgré Marvel’s Avengers, Square Enix réitère l’expérience en proposant une aventure des Gardiens de la Galaxie. Mais exit le jeu service et bienvenue au bon vieux jeu classique. Il faut avouer qu’à l’annonce de Marvel’s Guardians of the Galaxy nous étions assez septiques quand à la qualité du titre. Eh bien nous pouvons vous dire que c’est une bonne surprise. Nous passerons les détails du scénario pour éviter de vous spoiler, mais pour situer l’histoire, elle prend place un an après la formation des Gardiens de la Galaxie. L’équipe est toute jeune et certains membres cherchent encore leurs marques ou manquent de confiances envers certains.

Côté narration, vous aurez de temps en temps des choix à faire pour calmer ou mettre de l’huile sur le feu dans l’équipe. Ces choix n’auront que très peu d’impacte sur l’histoire. Gardiens de la Galaxie oblige l’humour est omniprésent. Les échanges avec Drax et Rocket sont tordants et certaines punchlines font mouche. Notons que le doublage français est tout bonnement excellent.

Graphiquement, le jeu est magnifique. A l’instar de son grand frère Avengers, Guardians of the Galaxy propose des graphismes fin et soignés. Le seul bémol étant le charadesign qui pourra en rebuter plus d’un(e) tant les acteurs du MCU sont charismatiques. Le studio a opté pour un style plus proche des comics. C’est un choix, après celui-ci a surement été pris en raison du droit à l’image et du cachet important pour les comédiens des films. On notera que le titre souffre de quelques ralentissements lors de certaines scènes de combat où lors des passages à bord du Milano.

Le jeu nous met aux commandes de Star-Lord. Les autres Gardiens sont présents mais en qualité de soutien. Star-Lord est équipé de ses blasters qui pourront être améliorés au fil de l’aventure via l’expérience et les composants qui vous passerez votre temps à chercher dans les différents niveaux. Vous pourrez utiliser les capacités des autres gardiens lors des combats mais également dans les phases d’explorations. En effet, chaque gardien a sa spécialité : Drax peut déplacer les objet très lourds, Rocket peut pirater les portes, ou encore Groot qui peut fabriquer des ponts avec ses branches.

Si votre équipe tombe lors d’un combat, vous aurez (peut-être) droit à un « Rassemblement ». Vous devrez donc motiver votre équipe en choisissant la bonne phrase de motivation. Si votre équipe se remotive, elle aura droit à un boost temporaire avec une musique de motivation venant tout droit du Walkman de Quill.

Tout comme l’adaptation cinématographique, Marvel’s Guardians of the Galaxy nous offre une bande originale explosive. Entre rock bien nerveux et les grands classiques des 80’s, la musique se fond parfaitement avec l’univers du jeu. Mention spéciale aux chansons du groupe Star-Lord qui donne une pèche d’enfer. L’aventure est plutôt conséquente car il vous faudra pas moins d’une vingtaine d’heures pour arriver à la conclusion du titre. Ajoutez 3 à 4 heures de jeu pour décrocher le platine.

Pour conclure, Marvel’s Guardians of the Galaxy est une réussite et une très bonne surprise. On retrouve parfaitement l’univers et l’ambiance de la franchise au cinéma mais également des comics. L’histoire est prenante, les gardiens sont attachants… on se trouve à rigoler des interactions entre les différentes protagonistes. Notez une bande son exceptionnelle et un gameplay addictif, même si parfois un peu brouillon lors de certains combats. Même si le charadesign des personnages pourra en rebuter plus d’un(e) le titre est plutôt joli. Une belle revanche de Square Enix. Vivement la suite !

Marvel’s Guardians of the Galaxy est disponible sur PlayStation 5, PlayStation 4, Xbox Series X/S, Xbox One et PC, ainsi qu’en streaming via GeForce NOW. Marvel’s Guardians of the Galaxy : version Cloud pour Nintendo Switch est également disponible dans certaines régions.

Test effectué sur PS5 sur une version dématérialisée fourni par le distributeur

Les Plus Les Moins
Une aventure prenante et des personnages attachants Le charadesign ne plaira pas à tout le monde
Un gameplay dynamique et fun au possible… …mais parfois brouillon
L’humour et les échanges entre personnages Les dialogues durant les combats sont assourdissant
Une bande originale exceptionnelle
C’est beau même très beau

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.