Crossover ultime entre les héros Marvel et Capcom, que vaut ce Marvel VS. Capcom: Infinite ?

Marvel vs. Capcom c’est une histoire d’amour qui dure depuis bientôt 20 ans. Une rencontre entre l’univers de Capcom et ses jeux Street Fighter, Final Fight ou encore Megaman, et l’univers Marvel et ses comics Hulk, Captain America, Spider-Man et les X-Men pour ne citer qu’eux.

Les 3 premiers opus de la franchise disposaient d’un roster impressionnant avec des figures emblématiques comme Wolverine, Spidey, Ryu et Chun Li. Et c’est là qu’arrive le soucis de licence avec ce nouvel épisode baptisé Infinite.

Ce nouvel opus se voit amputé des héros des franchises X-Men et Les 4 fantastiques. Impossible donc de pouvoir jouer avec certains personnages pourtant bien connu des fans de MVC comme Wolverine, Cyclope, Tornade, Magneto et même le très populaire Deadpool.

Graphiquement, le titre est assez inégal. Le charadesign de certains personnages comme Ryu ou encore Chun Lo sont assez étranges, alors qu’ils sont extrêmement bien fait dans Street Fighter V. D’autres relèvent le niveau comme Captain Marvel, Hulk ou Captain America. De plus, certaines textures paraissent vides ou inachevées donnant un aspect plastique à certaines textures initialement métalliques. Les cinématiques du mode histoire restent relativement correctes mais piquent un peu les yeux entre deux combats.

Un mode histoire justement parlons-en. Pour la première fois, nous avons droit à une histoire mélangeant les univers Capcom et Marvel. Fini donc l’unique mode arcade et bienvenue au mode histoire. Un mode assez prenant et bien ficelé mais qui, mis bout-à-bout, ne dure que 3 heures grand max. Les personnages sont doublés entièrement en anglais, dommage qu’une localisation française ne soit pas proposée. Les musiques sont énergiques et mettent dans l’ambiance avec notamment des thèmes musicaux connu pour les personnages de Capcom.

Côté gameplay, Capcom souhaitait élargir son rayon d’action en simplifiant la maniabilité. Ainsi, à l’instar d’un King of Fighter XIV ou encore d’un Dragon Ball FighterZ, les commandes simples donnent lieu à de multiples combo. De plus, le jeu en 3V3 laisse sa place au 2V2 ce qui change la donne. Une bonne chose pour les débutants et les arrivant dans le milieu, mais cela peut agacer les pro du VS-Fighting et les Hardcore Gamer. L’utilisation des gemmes est aussi intégré et propose l’utilisation des pierres d’infinités du monde de Marvel. Chacune de ces gemmes à un pouvoir différent et s’active durant le combat pendant une durée limitée.

Le multi n’est pas en reste avec un mode en ligne proposant des matches classés et amicaux, ainsi que le traditionnel multi local. Les matches online s’engagent rapidement et nous n’avons pas constater de soucis.

Pour conclure, Marvel vs Capcom: Infinite ajoute son lot de nouveauté avec un mode histoire prenant, un gameplay remanier et des combats survoltés mais souffre d’un roster en manque de grosses pointures. Les anciens personnages (merci la 20th Century Fox) manquent cruellement au casting. MVCI fait figure d’épisode spin-off en attendant un jour un véritable Marvel vs Capcom 4.

Marvel VS. Capcom: Infinite est disponible depuis le 19 septembre 2017 sur PlayStation 4, Xbox One et PC.

1 commentaires

Comments are closed.