10 ans après le second opus Marvel Ultimate Alliance est de retour mais cette fois-ci c’est une exclusivité Nintendo. Que vaut ce nouveau chapitre ? Verdict !

Pour la petite histoire, Thanos et son Ordre noir est à la recherche des six pierres d’infinité, mais le titan fou n’est pas le seul à vouloir posséder les gemmes. Voici en gros le résumé du début de l’aventure. #NoSpoil donc passons !

Exit Activision, c’est désormais Koei Tecmo et Team Ninja (à qui l’on doit la série des Dead or Alive) qui s’y colle avec une exclusivité Nintendo Switch, ce qui est assez étonnant, mais passons ! Ce troisième opus met en lumière l’Ordre noir (The Black Order en VO), à savoir l’armée de Thanos que l’on a pu notamment voir dans les deux derniers films Avengers au cinéma. Mais contrairement aux films du MCU, Thanos ne va pas rencontrer que les « Vengers » de l’écurie Marvel Studios, mais la quasi intégralité des héros de la maison des idées. Ainsi Avengers côtoient X-Men et même les Defenders, ce qui fait extrêmement plaisir.

Un casting qui n’est pas sans faire penser à la franchise LEGO qui propose un nombre de personnage important. Il en va de même avec le gameplay qui est assez proche des jeux de TT Games, ce qui ne dépaysera pas les joueurs qui se sont fait la main sur les nombreuses adaptations « super-héroïques » des célèbres briques danoises. Un bouton pour sauter, d’autres pour les différentes attaques et la possibilité de switcher de personnage avec la croix directionnelle, simple, rapide, efficace ! Et qui dit super-héros dit super-coups, chaque personnage dispose de quatre attaques spéciales jumelées à une barre d’énergie. Très pratique pour se sortir d’un attroupement de sbires. Le jeu propose un petit côté RPG avec la possibilité d’upgrader vos personnages dans un laboratoire. Force, défense, résistance… tout peut être mis à jour.

Graphiquement, le titre ne casse pas trois pattes à un canard avec un cell-shading assez grossier et surtout l’omniprésence d’aliasing autant en mode nomade qu’en mode TV. Nous savons bien que la « transportable » de Big N est limitée côté technologie mais là on sent le manque de finition. De plus, en mode nomade les personnages sont vraiment très petits, il n’est pas rare de devoir s’approcher de l’écran pour pouvoir distinguer les objets et les personnages. Nous vous conseillons de changer la caméra pour la rapprocher le plus possible de vos persos. Les personnages arborent un charadesign à mi=chemin entre les personnages du MCU et leur apparence dans les comics. Un look mais pas le visage car aucun acteur/actrice du MCU ou des autres films et séries Marvel n’est représenté(e). De ce fait, les voix sont également celles d’autres comédiens. Et en parlant de voix, aucune localisation intégrale n’a été effectuée pour le jeu, ce qui est fortement dommage en sachant que le jeu est destiné à un public assez jeune.

Le jeu est divisé en dix chapitres qui nous fait voyager aux quatre coins du monde mais aussi de la galaxie dans des lieux cultes comme l’école des mutants du professeur X, le Wakanda, ou encore un destroyer Kree aux confins de la galaxie. A chaque lieu, ses personnages et il y en a une ribambelle mais tous ne sont pas jouables et ne sont présents qu’en qualité de PNJ, ce qui peut être frustrant tant certains personnages sont mythiques. Mais dans l’ensemble le casting est assez complet avec Black Panther, Black Widow, Captain America, Captain Marvel, Crystal, Daredevil, Deadpool, Diablo, Dr. Strange, Drax, Elektra, Elsa Bloodstone, Falcon, Gamora, Ghost Rider, Groot et Rocket Raccoon, la Guêpe, Hawkeye, Hulk, Iron Fist, Iron Man, Loki, Luke Cage, Magneto, Ms. Marvel, Psylocke, Scarlet Witch, Spider-Gwen, Spider-Man (Peter Parker et Miles Morales), Star-Lord, Thanos, Thor, Tornade, Venom et Wolverine. Ce qui fait une belle brochette de Héros/Vilains.

Comptez une dizaine d’heures pour venir à bout de l’histoire. Pour les plus téméraires, il faudra parcourir les niveaux pour trouver tous les ISO-8, les artworks, les Skins et les XP pour finir le jeu à 100%, et certains sont plutôt bien cachés.

Marvel Ultimate Alliance 3: The Black Order n’est certes pas un titre marquant mais il a le mérite de divertir et surtout proposer un univers fusionné des héros et vilains Marvel. Le gameplay est simple et rapide à prendre en main ce qui en fait un bon divertissement. Il est juste dommage que les graphismes soient légèrement datés et qu’une VF ne soit pas proposée. Mais dans l’ensemble le jeu de Koei Tecmo et Team Ninja ravira les fans de l’univers Marvel.

Marvel Ultimate Alliance 3: The Black Order est disponible en exclusivité sur Nintendo Switch.

Les Plus Les Moins
L’énorme casting Marvel ! Pas de doublage français
La prise en main rapide… … mais répétitive à force
Des graphismes sympathiques en mode nomade… … mais il faut avoir de bons yeux
Un contenu colossale L’aliasing omniprésent

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.