PQube et Arc System Works s’attaque à un grand nom de l’animation japonaise à savoir KILL la KILL – IF. Que donne cette adaptation ? verdict !

On lance le jeu et les logos du studio Trigger (qui a réalisé aussi Kiznaiver, Darling in the Franxx, etc) et Arc System Works (Guilty Gear, BlazBlue et Dragon Ball FighterZ). Puis on a la joie de regarder en intro le premier Opening de la série Kill la Kill : Sirius.

Une fois ce petit plaisir passé, on accède au menu principal classique d’un jeu de Versus avec ses modes Story, Versus, Entrainement et autre Galerie de bonus.

Le mode histoire suit les aventures de Satsuki Kiryuin et non de Ryuko Matoi comme dans l’anime. Arrivée à la tête de l’académie Honnôji, elle devra combattre sa mère PDG de la corporation Revocs.

Chaque combat est découpé en épisode, on peut avoir du simple versus mais aussi passer par dés défis différents comme affronter une centaine de sbires.
Le mode Versus propose de s’affronter à deux contre un ami ou l’ordinateur parmi un choix de 8 personnages de la série sur différentes aires de combat.
Ou de lancer un combat en ligne pour faire des parties classées
Pour chaque combat on dispose d’un bouton pour les coups simples, les coups à distance, un brise garde pour enchaîner des combos et des coups spéciaux bien classe qui s’effectuent avec une barre de super.

Les enchaînements se font en appuyant sur plusieurs boutons d’affilé ou par combinaison comme Dragon Ball FighterZ et pas de quart de cercle à la Street Fighter. Il y a aussi le « Ketsui Burst » lorsqu’il est déclenché et que le « pari » est gagné, il permet de récupérer de la vie, faire des dégâts ou augmenter sa barre de Super, si un des joueurs gagne 3 fois ce combat de Pierre-Feuille-Ciseaux il pourra déclencher une toute nouvelle attaque spectaculaire.

Un titre qui va satisfaire les fans de la série, tout est là pour leur plaire. Pour les fans de Versus en ligne, je pense qu’il y a un vrai potentiel comme l’est Dragon Ball FighterZ, cependant le nombre de personnages limité peut être un handicap mais on peut aussi rapidement trouver le personnage qui nous convient.

KILL la KILL – IF est disponible sur PlayStation 4, Nintendo Switch et PC.

Test effectué sur PS4 sur une version dématérialisée fourni par le distributeur

Les Plus Les Moins
L’OST de l’anime et les pistes originales magnifiques Un mode histoire un peu court mais ce n’est pas un RPG
Les voix originales japonaises pour les fans de Koshimizu Ami et Yuzuki Ryouka La caméra qui fait des 180 degrés sans prévenir
Des modes histoire qui se débloquent Le nombre de personnages disponibles actuellement
La qualité du cellshading
Une galerie de bonus pour les fans

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.