Soedesco et PixelHive vous présentent leur nouveau jeu de plateforme qui sent bon les années 90 : Kaze and the Wild Masks.

L’HISTOIRE

Vous incarnez Kaze, un mignon lapinou dont le pays est touché par une malédiction qui a transformé tous les légumes en terribles prédateurs. Vous devez aussi sauver votre meilleur ami Togo, lui aussi touché par cette malédiction, et transformé en esprit. Au cours de la progression à travers les Îles de Crystal, vous ferez appel aux pouvoirs des masques. Bondissez férocement comme un tigre, envolez-vous dans le ciel comme un aigle, sprintez furieusement comme un lézard, et dominez la mer comme un requin.

VOUS REPRENDREZ BIEN UN PEU DE NOSTALGIE

Si les années 90 vous manquent, Kaze and the Wild Masks ravivera vos souvenirs ! Le jeu reprend les codes des jeux plate-forme d’il y a 20-30 ans, en y incorporant des graphismes modernisés, et un gameplay plus fluide, propre à aujourd’hui. La prise en main est simple mais efficace. Seulement 2 commandes : la croix pour sauter, carré pour attaquer (ou activer le mouvement spécial du masque).

Le jeu propose un monde 2D pixelisé, mais pour autant, vraiment beau. Chaque niveau est coloré, travaillé de manière à avoir un mélange équilibré entre les années 90 et aujourd’hui. Le jeu est tout aussi plaisant esthétiquement qu’il est agréable à jouer.

Si comme moi, vous étiez déjà un adepte des jeux Sonic ou Mario Bros étant gosse, Kaze and The Wild Masks saura faire vibrer votre corde sensible. Dès le tout premier niveau « Carottes aigries », les couleurs et les plateformes m’ont énormément fait penser aux parties de Sonic sur Sega Game Gear.

La musique, quant à elle, ajoute une dimension nostalgique tout en se fondant parfaitement avec l’esprit du jeu. A chaque niveau, la musique se fait ni trop présente, tout en collant parfaitement avec la dynamique. Chaque boss de fin a lui aussi sa musique propre, et ajoute un côté motivant et enthousiaste, même lorsqu’on perd plusieurs fois consécutivement. Je me suis notamment surprise à chantonner l’air tout en me concentrant à vaincre Buck, le boss de la 2ème île.

La dernière référence à notre enfance, ce sont les cinématiques, sous forme de planches de dessins animés. Des animations simples mais suffisantes à la compréhension de l’histoire dans ce jeu sans dialogue. De plus, elles amènent un humour cartoonesque à la victoire contre les boss de fin.

UN PLAISIR A JOUER ET REJOUER

Kaze and The Wild Masks se compose de 4 îles, dont 27 niveaux et 4 boss de fin de monde. Il propose 2 niveaux de difficulté : mode détendu ou mode normal. Si le jeu peut se terminer en quelques heures (5h pour les plus habiles), il est largement compensé par sa possibilité à rejouer les niveaux. Succès à débloquer, niveaux bonus, courses contre la montre, fin supplémentaire… Bref tout un tas de raisons pour recommencer chaque niveau afin d’en tirer tous les bénéfices du jeu.

Ainsi, une fois le boss final vaincu, vous aurez le dénouement de l’histoire… mais pas tout à fait. Pour obtenir la fin supplémentaire et les éléments qui complètent l’histoire, il vous faudra terminer le jeu à 100%. Les lettres K, A, Z, E vous permettent d’obtenir l’image correspondante au chapitre, dans la galerie. Déceler les 2 niveaux bonus cachés de chaque chapitre vous permet de débloquer une scène bonus. Et enfin ramasser 100 cristaux violets vous donne droit à une médaille (et ces médailles amènent à la scène bonus de la fin du jeu).

EN CONCLUSION…

Un très bon jeu plate-forme qui sait mêler le côté nostalgique des années 90, tout en proposant une fluidité et un gameplay vraiment agréable. Le jeu est beau, et bourré d’humour. Un réel plaisir à jouer et rejouer les niveaux. Cela faisait longtemps que je ne m’étais pas prise à vouloir platiner un jeu plate-forme.

Test effectué sur PS4 en version dématérialisée
 

Les Plus Les Moins
Gameplay fluide et agréable Durée de jeu assez courte (mais largement compensé par sa possibilité à rejouer)
Plaisir à jouer et rejouer les niveaux (pour débloquer succès et bonus)
Humour dans le jeu
Musique motivante et enthousiaste, qui colle parfaitement à l’univers de chaque niveau

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.