Saga culte des 80/90’s, Contra est de retour avec Rogue Corps. Que vaut le retour du célèbre Run’N’Gun de Konami ? Verdict !

Annoncé lors de l’E3 2019, Contra : Rogue Corps troque le Run’N’Gun 2D classique pour un shoot’em up 3D à double stick, un choix assez discutable. Techniquement, Rogue Corps est plus présent en tant que spin-off qu’un épisode canon car le changement de gameplay est accompagné de quatre nouveaux combattants (Kaiser, Miss Harakiri, Gentleman et Hungry Beast) qui viennent remplacer Bill et Lance.

Graphiquement, le titre ne brille pas par sa beauté et loin de là. On a l’impression de se retrouver face à un titre sorti de l’ère PS3/360. Aliasing à foison, textures baveuses et ralentissements lors d’un grand nombre d’ennemis à l’écran, le jeu est loin d’avoir eu les soins que peuvent avoir un AAA.

Manette en main c’est aussi la débandade avec des contrôles assez imprécis, ce qui est dommage tant certains titres proposant le même type de gameplay à double stick s’en sortent avec honneur. De plus, certains changement de caméra sont assez troublants voir même gênant pendant certaines parties de shoot.

Contra : Rogue Corps est un spin-off anecdotique de la célèbre saga Run’N’Gun. C’est vraiment dommage étant donné la simplicité de prise en main de la franchise à contrario de sa difficulté élevée. Là, on avance, on shoot, et le tout sans grand intérêt et de plus avec les yeux qui piquent. Dommage…

Contra : Rogue Corps est disponible sur PlayStation 4, Xbox One, Nintendo Switch et PC.

Test effectué sur PS4 PRO sur une version dématérialisée fourni par le distributeur

Les Plus Les Moins
Bien bourrin, un bon défouloir… … mais qu’est ce que c’est mou
Le retour de la série Contra Redondant au possible
On croise trop souvent les mêmes ennemis
La coop pas top !

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.