Après un aperçu très rapide lors de la Paris Games Week 2018, nous avons l’occasion de tester Concrete Genie dans sa version finale ! Un jeu d’action-aventure développé par PixelOpus en exclu sur PlayStation 4.

Coup de pinceau, coup de génie !

Si vous avez déjà eu envie de prendre un pinceau magique et d’embellir les murs d’une ville délabrée, vous comprendrez le gameplay de base de Concrete Genie. Ce jeu vous permet de créer et peindre des œuvres d’arts à l’aide d’un simple mouvement de Dualshock, du Génie !

Vous incarnez Ash, un jeune garçon qui aspire à ramener les jours de gloire et les couleurs du village de pêcheurs abandonné de Denska.

Ash aime dessiner ce qu’était la ville avant qu’un désastre environnemental ne la pollue. Et il rêve de donner vie à des créatures fantaisistes dites « génies ».

Mais avec les rêves viennent aussi des cauchemars. Les brutes du quartier menacent Ash et tentent de détruire ses œuvres d’art, en déchirant les pages de son carnet de croquis et en les dispersant dans la ville.

Les propres démons internes des intimidateurs les font s’en prendre à Ash et aux belles images qu’il crée. Cela force Ash dans sa propre tourmente, car il doit récupérer ses pages de croquis, échapper ou se confronter aux intimidateurs, puis se défendre.

Mais l’imagination d’Ash l’aide à lutter contre les intimidateurs, alors que les génies qu’il crée prennent vie et l’incitent à restaurer la beauté de la ville. Ils lui donnent des capacités magiques pour combattre les intimidateurs et les créatures cauchemardesques qu’ils engendrent.

 

Test effectué sur PS4 PRO sur une version dématérialisée fourni par le distributeur

Les Plus Les Moins
Un gameplay amusant et peu commun Mais assez répétitif
Une partie en VR assez sympa Mais peu fourni
Une histoire touchante Courte durée de vie
Une ambiance bien retranscrite Manque de précision dans les mouvements de la manette
Un bel effort graphique Avec quelques saccades d’animations

 

L’avis de la rédac

Concrete Genie est à la fois un conte sur un garçon sauvant une ville et un voyage psychologique qui rappelle fortement Journey ou encore Flowers pour son aspect visuel peu commun et pour sa poésie narrative. Un gameplay peu commun et une histoire attachante qui poussent au voyage. Concrètement, c’est du génie !

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.