Depuis début septembre, Modus Games, Fishing Cactus, Exiin et Just for Games vous présentent Ary and the Secret of Seasons, leur nouveau jeu action-aventure.

 

L’HISTOIRE

Il y a bien longtemps, le monde de Valdi était menacé par un mage maléfique. À l’issue d’un terrible conflit, il fut vaincu par le guerrier légendaire et emprisonné pour l’éternité dans la forteresse. Afin d’empêcher toute tentative d’évasion, quatre grands sages jurèrent de veiller sur le mage et de protéger la forteresse. Ainsi naquirent les Gardiens des Saisons, une organisation secrète aujourd’hui entrée dans la légende.

Lorsqu’une force mystérieuse sème la confusion dans les saisons de Valdi, Ary décide de venir en aide aux Gardiens des Saisons et de trouver l’origine de ce chaos. Faisant appel à son courage et à son intelligence, Ary devra vaincre de redoutables monstres, lever le voile sur de nombreux secrets et faire face à des traditions ancestrales pour sauver Valdi et restaurer l’équilibre dans le monde. Désormais nouvelle Gardienne de l’Hiver, la jeune fille est maintenant capable de manipuler les saisons. Elle devra apprendre à contrôler les saisons et à les utiliser pour vaincre ses ennemis, surmonter les obstacles et résoudre des énigmes complexes au cours de son aventure.

BEAUCOUP DE BUGS…

Le jeu commence de manière classique, 4 niveaux de difficulté : facile, normal, difficile, folie. Le gameplay est facile à prendre en main. Pour commencer, on ne peut que sauter et interagir avec les personnages. Les pouvoirs et capacités se débloquent au fil du jeu, et un rapide didactiel nous explique comment exploiter ces nouvelles compétences. En bref, un gameplay fluide et intuitif.

Mais dès le début, premier hic : les temps de chargement beaucoup trop longs ! Pour le premier chapitre, j’ai pensé à un démarrage un peu long, mais c’est le cas tout au long du jeu… Que ce soit pour changer d’un lieu à l’autre, lorsque l’on passe un portail par exemple, ou lorsque l’on passe un nouveau chapitre, le temps passe facilement les quelques minutes d’attente. Pour un jeu aussi léger que celui-ci, c’est assez incompréhensible.

Continuons sur les choses qui fâchent : les nombreux bugs du jeu. S’ils ne nuisent pas à la jouabilité, ils sont néanmoins assez pénibles ! Et c’est le cas dès le début du jeu : une des premières missions consiste à trouver le costume de Flynn, le frère d’Ary. Cependant, il est déjà dans l’inventaire et déjà portable par notre personnage (avant même de débloquer la mission en question !). De même, on peut observer des bugs de texture : les artefacts qui s’affichent puis qui disparaissent (l’été qui se transforme en hiver sur un simple mouvement de caméra, et inversement). Et un dernier bug constaté pour parler aux gens, ce qui est gênant car certains personnages déclenchent des missions secondaires. La gestion de la caméra elle aussi pose parfois problème. Il arrive que le personnage disparaisse tout simplement sur un simple mouvement de caméra, ou que celle-ci se retrouve coincée entre deux rochers.

Et pour finir sur le côté négatif, parlons des graphismes. Si le personnage est correct, on ne peut en dire autant sur son environnement. Si le jeu offre parfois des très beaux panoramas, le reste des graphismes est daté, les animatiques presque figées (ex : un personnage qui mange sa soupe, qui est complètement plate et sans texture).

…MAIS UN BON JEU D’AVENTURE

La bande originale est plaisante, dans le style celtique/ aventure, et qui accompagne l’histoire. Et surtout elle n’est pas répétitive, ce qui est très appréciable.

Si le joueur est du genre collectionneur, le jeu offre un petit nombre de quêtes annexes (en général relativement courtes), et parfois drôles. Et comme dans tout bon jeu d’aventures, de nombreux coffres sont à dénicher afin d’y gagner principalement des pièces, ce qui permettra d’acheter des nouveaux accessoires ou de nouvelles compétences, auprès des marchands rencontrés. Dommage cependant que l’on ne puisse pas looter des bonus / des pièces au travers des combats.

Quelques gag visuels sont appréciables, notamment les personnages des hyènes qui font très cartoonesques.

L’exploration aux travers des différentes régions et saisons est vraiment agréable, et donne une certaine fraîcheur à ce jeu d’aventure.

En bref, si malheureusement le jeu est rempli de quelques bugs à corriger, l’histoire n’en est pas moins cohérente et immersive. Le gameplay est facile à prendre en main, les pouvoirs et compétences que débloque Ary sont appréciables, et l’aventure est agréable à jouer.

 

Ary and the Secret of Seasons est disponible sur PlayStation 4, Xbox One, Nintendo Switch et PC.

Test effectué sur Xbox One sur une version dématérialisée

Les Plus Les Moins
Bonne histoire Graphismes datés
Gameplay facile à prendre en main Beaucoup de bugs à corriger
Musique qui accompagne bien l’histoire Temps de chargement beaucoup trop longs
Quelques gags visuels Gestion de la caméra pas toujours au point : personnage qui disparaît

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.