Comment expliquer le prix élevé des jeux vidéo ?

Le marché du jeu vidéo est toujours en pleine croissance. Il a même été l’un des rares secteurs à être propulsé par la pandémie mondiale. Plus de 2,7 milliards de joueurs sont recensés dans le monde, et ce chiffre ne cesse de grimper.

Seul frein à cette passion ? Les jeux vidéo ont toujours coûté cher ! Dès l’apparition de la toute première PlayStation, un jeu était vendu 350 francs (environ 50 €). Lorsque les premières consoles HD ont débarqué, le prix des jeux vidéo était fixé à 70 €. Puis les prix ont stagné jusqu’à l’arrivée des consoles nouvelles générations (PS5, Xbox Series X…) qui ont fait grimper le prix des jeux vidéo entre 75 et 80 €.

Le budget des gamers est donc conséquent. C’est pour cette raison que de plus en plus de joueurs cherchent des solutions pour alléger leurs dépenses en jeux vidéo. Certains se tournent par exemple vers le marché de l’occasion pour acheter et revendre leurs jeux vidéo. Apps et sites spécialisés ou entre particuliers, il est notamment possible de revendre ses jeux PS5 d’occasion en toute simplicité. D’autres préfèrent constituer des groupes de joueurs pour diviser les frais et partager leurs jeux vidéo.

Mais pourquoi les jeux vidéo coûtent si cher ? Voici ce qu’il faut savoir sur leur prix élevé :

Coût de production des jeux vidéo et répartition du prix

Au début de l’apparition des consoles et des jeux vidéo, les équipes de production étaient assez réduites, généralement une dizaine de développeurs. Mais avec les exigences toujours plus pointues des gamers (mondes plus impressionnants, heures de jeu, multijoueur…) la production des jeux vidéo coûte de plus en plus cher.

Aujourd’hui, l’équipe de production d’un jeu vidéo comprend des centaines de développeurs. Un coût de production qui explose et qui oblige les éditeurs à produire de moins en moins de jeux vidéo et à se concentrer sur les jeux AAA (les super-productions).

Voici 3 exemples qui reflètent ce changement des coûts de production au fil des années et des jeux vidéo :

  • 1996 : Naughty Dog sort Crash Bandicoot – environ 2 millions de dollars
  • 2007 : Naughty Dog sort Uncharted – environ 20 millions de dollars
  • 2018 : Square Enix Europe sort Shadow of the Tomb Raider – entre 75 et 100 millions de dollars

À l’achat d’un jeu vidéo, les gains sont divisés entre l’éditeur, le constructeur et le vendeur. En 2018, un document financier d’Ubisoft indique cette répartition : 55 % pour l’éditeur, 25 % pour le vendeur et 20 % pour le constructeur. Pour un jeu de PS5 à 80 €, cela revient donc à 44 € pour l’éditeur, 20 € pour le revendeur et 16 € pour le constructeur.

Transition du marché des jeux vidéo vers le Game As A Service

Le marché des jeux vidéo semble être en transition. Les plateformes de Game As A Service se multiplient. Selon le cabinet Ampere Analysis, entre 2020 et 2021, le marché du Cloud Gaming américain et européen a enregistré une croissance de 57 % représentant ainsi 5 % du chiffre d’affaires du secteur.

Qu’est-ce que le Game As A Service ? Ce sont des services d’abonnement, comme le Xbox Game Pass ou le PlayStation Now, qui permettent à leurs abonnés un accès illimité à des centaines de jeux vidéo. Moins de jeux vidéo, moins de suites, mais des nouveautés et des mises à jour constantes sont proposées sur ces jeux vidéo d’abonnement.

Le Game As A Service semble être une tendance gagnante-gagnante pour les éditeurs et le budget des gamers. En effet, l’investissement initial est moindre, grâce à une taille d’équipe réduite qui crée moins, mais endosse le rôle de soutien. Mais aussi parce que la répartition des gains, en enlevant la partie du vendeur est changée et ne se divise que par deux : 70 % pour l’éditeur et 30 % pour le constructeur. En revanche, il sera de plus en plus compliqué de partager ses jeux-vidéo entre plusieurs gamers ou de les revendre grâce au recommerce.

Avec des revenus plus avantageux et moins de dépenses, il est ainsi possible de proposer des prix d’abonnements abordables aux gamers. Par exemple, le prix de l’abonnement PlayStation, qui donne accès à des centaines de jeux et aux jeux de PS5, débute à 8,99 € par mois et monte jusqu’à 16,99 € pour l’abonnement premium.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.