A List Games, Strelka Games et Yonder ont annoncé que Hell is Others, le shooter multijoueur à l’ambiance survival horror en vue du dessus, est désormais disponible.

Dans Hell is Others, le joueur incarne Adam Smithson, qui mène son existence tant bien que mal dans son petit appartement, seul, en contrehaut de Century City. Il possède pour unique compagnon un bonsaï, qu’il entretient minutieusement. Mais comme tout être qui peuple la ville, sa plante a besoin de sang pour survivre. Adam n’a donc pas d’autre choix que de régulièrement descendre dans les rues sombres pour refaire son stock d’hémoglobine. Ainsi, le joueur devra parcourir la ville en quête de ressources et accomplir diverses missions tout en tentant de survivre à la nuit. ​

Grâce aux trouvailles de ses virées dans les rues de la cité, le joueur pourra améliorer son appartement avec des objets qui lui octroieront des avantages en multijoueur. Arroser son bonsaï et autres plantes domestiques avec le sang de ses ennemis lui permettra de faire pousser des munitions personnalisées.

« Nous avons tous mis beaucoup de passion à l’œuvre pour Hell is Others », déclare Pietro De Grandi, PDG de Strelka Games. « Chaque élément du jeu a été fabriqué à la main, chaque instant de l’histoire a été conçu pour créer une réaction émotionnelle profonde et intense, et chaque pixel a été placé avec amour afin de construire un univers pour nos joueurs. »

Titre multijoueur, Hell is Others propose un gameplay d’extraction PvPvE jusqu’à 10 joueurs avec des mécaniques de personnalisation, au fil d’une histoire prenante se déroulant dans une ville surréelle en pixel art, à l’ambiance « film noir ». Une tranche de vie dans une cité cauchemardesque. Les joueurs peuvent dès à présent parcourir les rues de Century City dans Hell is Others sur Steam. ​

Hell is Others est disponible sur PC via Steam au prix de 14,99 €.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.