Akata Editions a annoncé la sortie du deuxième volet d’En proie au silence la première oeuvre d’Akane Torikai.

Après la sortie de son premier tome en janvier dernier, En proie au silence, sera de retour en librairie le 9 avril prochain avec un deuxième opus qui nous amène encore un peu plus à découvrir les protagonistes mis en scène par Akane Torikai. Des personnages très différents dont la rencontre et la confrontation fera peut-être évoluer les choses.
Ainsi, si le premier volume était centré sur les personnages de Misuzu, Niizuma et Hayafuji, ce nouveau tome laisse apparaître de nouveaux portraits qui ne manqueront pas de vous faire réagir.

Pour accompagner ce nouveau tome qui était très attendu, les lectrices.teurs pourront découvrir une postface de Moto Hagio, une mangaka cultissime de shôjo mangas ! Une prise de parole qui signe son retour en France alors que trop peu de ces œuvres sont malheureusement disponibles dans la langue de Georges Sand.

À travers ces quelques pages, elle revient sur l’œuvre d‘Akane Torikai, la contextualise et explique pourquoi cette dernière est si importante, notamment du point de vue japonais. Cette dernière apporte ainsi un véritable complément à ce nouvel opus qui s’avère tout aussi dur que le premier dans ses mots et ses scènes.

Synopsis : Un malaise s’est installé entre Misuzu entre Misuzu et Niizuma depuis et Niizuma depuis que la professeure que la professeure a exprimé le fond a exprimé le fond de sa pensée.
L’adolescent, perturbé, ne sait plus comment se comporter avec elle. De son côté, Minako commence à se poser des questions sur Hayafuji, son fiancé, avec qui elle n’entretient plus de rapports charnels. A force de chercher à sauver les apparences, la jeune femme n’a-t-elle pas été trop loin dans ses compromis ?

Le tome 2 d’En proie au silence sera disponible le 9 avril prochain en librairie.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.