Techland a dévoilé le tout premier DLC de Dying Light 2 Stay Human : Bloody Ties dans une toute nouvelle bande-annonce lors de l’Opening Night Live de la Gamescom 2022.

Les farouches combattants sont invités à se rendre dans un nouveau lieu, avec l’ouverture officielle du Carnage Hall. Avant d’entrer dans cette nouvelle arène, nous invitons la communauté à revisiter la City, et à télécharger la nouvelle mise à jour communautaire, sortie aujourd’hui sur PC et bientôt sur consoles.

Dans Bloody Ties, les joueurs s’embarqueront dans une nouvelle aventure scénarisée, et atteindront l’épicentre de la mort, de la richesse et de la splendeur absolue dans un lieu étonnant : le Carnage Hall. Cet ancien opéra regorge de défis et de quêtes, de nouveaux types d’armes surprenants, d’interactions entre les personnages et de découvertes à faire.

Les joueurs qui précommandent le DLC auront accès au pack Aristocrate, comprenant une arme et une tenue exclusives !

Avant de découvrir ce nouveau DLC inédit, nous invitons la communauté à revisiter le dernier bastion de l’humanité dans Dying Light 2 Stay Human et à télécharger la mise à jour communautaire, disponible dès maintenant. Ce nouveau type de mise à jour est basé sur les commentaires reçus de la communauté et contient des mises à jour très demandées.

Cette première mise à jour communautaire introduira des corrections et des changements clés pour les joueurs, notamment : amélioration du comportement des infectés pendant la nuit et les combats, augmentation du nombre d’infectés spéciaux, suivi de la distance, nombreuses améliorations techniques (y compris celles pour le mode coopératif et le mode équilibré PS5) et enfin, mais pas des moindres, des préréglages d’étalonnage E3 2019.

Dying Light 2 Stay Human est disponible sur Nintendo Switch via le Cloud, PC, PlayStation 5, Xbox Series X|S, PlayStation 4 et Xbox One. Retrouvez notre test complet en cliquant ICI.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.