Nombreux sont les personnages de contes de fée qui ont bercé notre enfance et qui mériteraient leur propre saga de jeux vidéo. Découvrez-en quelques-uns ici.

Les héros de contes de fées à adapter en jeux-vidéo

En 2021, et malgré la pandémie, l’industrie du jeu vidéo est plus que florissante. Que vous jouiez sur PS4 (ou PS5 pour les plus chanceux), sur PC ou sur une console Xbox, vous avez à votre disposition des centaines de titres variés dont vous pouvez profiter pendant des heures. Si les genres sont aussi très nombreux et variés, allant de l’action-aventure, aux jeux de simulation et de rôle en passant par les titres de stratégie ou de réflexion, il faut reconnaître que les licences qui marquent le plus l’esprit des gamers sont celles qui tournent autour de personnages forts et bien marqués.

Grâce au talent de nombreux studios, nous avons eu le privilège ces dernières années d’incarner des personnages de jeux vidéo absolument sublimes qui font l’unanimité ou défraient la chronique. Qu’il s’agisse d’Ellie, de Joël ou d’Abby dans l’incroyable The Last of Us 2, de l’espiègle Nathan Drake dans la sage Uncharted, du célèbre plombier Mario, du chevalier servant Link dans Legend of Zelda ou encore du guerrier Cloud dans la série des Final Fantasy, les exemples de personnages forts, charismatiques, et emblématiques ne manquent certainement pas. Si ces personnages tirent leur inspiration de divers médias, livres, films ou histoires ancestrales, force est de constater qu’il y en a peu ou prou qui proviennent de l’univers des contes de fées qui ont bercé notre enfance. Ces récits fantasmagoriques comportent pourtant leur lot d’héroïnes et de héros tout à fait capables d’être le centre d’histoires fortes, passionnantes et captivantes. Notre génération étant sûrement prête à voir Blanche-Neige, Pan et autres traités de façon complète, avec plus de complexité, et mis au centre de leur propre licence de jeux vidéo, voici quelques personnages de contes de fée qui mériteraient d’être la vedette de jeux vidéo.

Sinbad

Sinbad est sûrement l’un des héros de contes de fée les plus connus. Tiré d’un conte d’origine irakienne, celui qui est parfois appelé Sindibad a eu droit à de nombreuses adaptations en de multiples formats. En effet, le conte en lui-même est disponible en plusieurs versions, il y a eu des adaptations en dessins animés, de nombreux films et même un anime. Certes, il y a quelques jeux mineurs basés sur le célèbre Sinbad, mais toujours pas de licence de jeux vidéo à grand budget. Pourtant, l’histoire riche de ce marin a de quoi inspirer et donner droit à des aventures très intéressantes. Les « Sept Voyages de Sinbad le marin » qui sont rapportés dans les « Contes des Mille et une Nuits » constituent une base très solide pour élaborer un univers riche et des mécaniques de jeu qui sortiront de l’ordinaire. L’on pourrait avoir droit à des aventures sur mer et sur terre ferme, des histoires impliquant des serpents et des oiseaux géants, une île avec des créatures titanesques ou des cannibales et même des combats contre des anges qui lancent des boules de feu !

Hansel et Gretel

On connait bien cette histoire des deux frères et sœurs perdus dans une forêt qui doivent affronter et vaincre une méchante sorcière. Néanmoins, c’est « Hansel et Gretel : Chasseurs de sorcières » le film de 2013 porté par Jeremy Renner, qui donne une idée de tout le potentiel vidéoludique que renferme ce conte. Passant de la position de victimes à celle de chasseurs surentraînés appuyés par des alliés puissants, la fratrie peut absolument être à l’affiche d’une saga de jeux vidéo d’action-rpg dans le style du Witcher. Avec un arsenal d’armes et de sorts à maîtriser, une grille d’évolution tout à fait sympathique peut être mise en place, sans parler du fait que l’univers offre un nombre varié de méchants à affronter.

Alice, celle du Pays des Merveilles

Vu toutes les possibilités qu’offre l’univers fantasmagorique et déjanté créé ici par Lewis Carroll, il est étonnant qu’une licence du même nom n’ait pas encore vu le jour. Il y a certes eu quelques jeux, notamment le sobrement nommé « Alice » sorti en 2001 par Electronic Arts, mais il s’agit d’une tentative à petite échelle, et le style plateforme ne rend pas forcément justice à ce vaste monde. Il nous faudrait une saga qui pourra exploiter au maximum le concept des portails entre les univers, ainsi que le bestiaire rempli d’animaux fantastiques aux capacités variées. Sous la bonne direction, on pourrait avoir droit à un jeu visuellement époustouflant, avec des concepts qui marqueraient toute une génération, surtout avec les prouesses technologiques rendues possibles par les consoles next-gen.

La Petite Sirène

Les joueurs n’ont pas droit à beaucoup de gros jeux qui se déroulent presque exclusivement en milieu marin, et c’est là une place que la Sirène peut parfaitement occuper. Le conte de Hans Christian Andersen nous fait suivre les déboires amoureux d’une sirène qui désire avoir une âme éternelle, et c’est là un concept qui peut être exploité de plusieurs manières. La sorcière des mers fait aussi un bel antagoniste avec des pouvoirs dignes d’un boss de fin. Le meilleur est que le concept permet différents styles d’adaptation. Au lieu d’être cantonnés au jeu d’action, on peut aussi avoir une histoire d’aventure ou quelque chose de plus contemplatif, histoire de mettre en exergue la richesse de la faune et de la flore sous-marine.

Jack et le Haricot Magique

Très similaire au conte de « Jack le tueur de géants », cette histoire a déjà eu droit à de nombreuses adaptations en films ou séries télévisées, alors que la version vidéoludique qui devait sortir sur Nintendo a été finalement annulée. Le film de 2011 notamment, avec Nicholas Hoult en personnage principal, apporte la preuve, si cela était encore nécessaire, qu’on tient avec ce récit un terreau formidable pour un incroyable jeu d’action aventure. Le concept du haricot géant qui permet d’atteindre des endroits éloignés peut être transformé en une formidable capacité, sans parler du bestiaire et de tous les méchants à affronter. Dans le style de God of War, avec l’opus Ragnarok qui sort bientôt, on pourrait même voir Jack aller chercher et abattre plusieurs créatures gigantesques lors de 2 ou 3 suites.

Le Chaperon Rouge

Plus d’une centaine de variantes de ce conte-type 333 existent, et cela seul montre toutes les possibilités qui peuvent être exploitées. Le personnage principal peut être un garçon ou une petite fille, la grand-mère peut être un loup-garou qui se transforme, ou l’on pourrait avoir un loup à part entière qui vient dévorer mère-grand, poussant le chaperon à se venger plus tard. Il y a des versions ou la cape rouge est dotée de capacités spéciales, et cela fait autant d’éléments dont on pourrait se servir pour créer un jeu vidéo passionnant avec de spectaculaires mécaniques de pouvoir et des ennemis variés à abattre.

Le Vaillant Petit Tailleur

Le Hardi Petit Tailleur est l’un des contes les plus populaires des frères Grimm. Il raconte l’histoire d’un tailleur qui ne paie pas de mine, court de taille et avec un physique pas forcément avantageux, mais qui effectue de nombreux exploits. Dans notre ère moderne allergique aux stéréotypes, un héros qui ne ressemble pas à un apollon svelte pourrait être très bien accueilli et vite adopté par les gamers. Il faut dire qu’il a pour lui une habileté et une ruse sans pareille. Notre Tailleur a en effet été en mesure de se fabriquer une ceinture magique qui booste ses capacités, a réussi à terrasser des géants, vaincre un sanglier et même dompter une licorne (la monture parfaite !). Tous les facteurs sont réunis pour en faire un RPG digne de ce nom avec un bel arbre de compétences.

Les Trois Petits Cochons

Avec cette histoire, on aurait droit à trois personnages au lieu d’un, et à des animaux qui tiennent le rôle principal au lieu de héros anthropomorphes. Le récit tourne autour de frères qui doivent bâtir des demeures suffisamment solides pour résister à l’assaut du grand méchant loup. Ce concept peut donner lieu à un style de jeu vidéo différent, dans un style construction, réflexion et stratégie. Néanmoins, rien n’empêche de pousser l’idée plus loin et de voir nos petits cochons se créer des armes à force d’ingéniosité et se lancer à la poursuite du méchant assaillant qui menace leur tranquillité.

Raiponce

Dans la version originale, Rapunzel est une fille qui a été livrée par son père à une méchante sorcière. Cette dernière la prive de sa liberté, mais la demoiselle possède un atout, des cheveux tentaculaires qui peuvent faire beaucoup de choses. Une licence basée sur une telle héroïne pourrait permettre de pousser loin le concept des cheveux magiques. En plus de s’étirer, de servir de corde ou d’échelle, ils pourraient former un bouclier ou lancer des projectiles. Après Lara Croft dans Tomb Raider, ou Aloy dans Horizon Zero Dawn qui a d’ailleurs fait d’énormes recettes, on pourrait tenir là une autre héroïne forte et talentueuse. Le prince charmant ne serait donc pas ici le sauveur providentiel, mais un compagnon d’armes qui aiderait Raiponce à se défaire des maléfices de la sorcière pour libérer le monde de son emprise.

Les Sept Corbeaux

Faisant partie des « Contes de l’enfance et du Foyer » recueillis par les Frères Grimm, ce récit n’est pas parmi les plus connus ou adaptés, et ferait justement une superbe histoire quasi originale de jeu vidéo. Il y est question d’une jeune demoiselle qui part à la recherche de ses sept frères transformés en corbeaux à cause d’un vœu inconsidéré. La jeune fille parvient à se faire aider par rien de moins que par les étoiles et parvient à libérer ses frères. L’idée des étoiles est très intéressante, parce qu’on pourrait attribuer des pouvoirs bien précis à des constellations données qui aideraient l’héroïne. Les sept frères à délivrer sont autant d’objectifs qui permettraient d’avoir une belle progression. Il y a définitivement de quoi en faire l’un des meilleurs jeux basés sur un personnage de contes de fée.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.