Le Rally est un style de course et de jeu particulier, il faut savoir maîtriser son véhicule parfaitement dans les deux cas. WRC 8, le petit dernier de la série, apporte-t-il de vraies nouveautés ? C’est ce que l’on va découvrir !

Il existe certains jeux de simulation qui demandent d’apprendre à maîtriser son véhicule et de connaitre un peu le domaine. On pourrait parler de l’aviation, les courses de motos et aussi le Rally. Quand on lance certains jeux de Rally, on est juste là pour aller d’un point A à un point B en roulant à toute vitesse et ça s’arrête là. Dans WRC 8, ce n’est pas le cas ! Vous devrez apprendre à maîtriser votre voiture et apprendre à freiner correctement car le moindre accident peut vous coûter cher et vous faire perdre la course.

WRC 8 reprend les grandes lignes de ses prédécesseurs et améliore encore son mode carrière, puisque maintenant plutôt que de gérer seulement une petite partie de votre équipe vous allez gérer toute votre team. Vous allez donc devoir embaucher des mécanos qui auront un peu chacun leur spécialité. Réduction de temps de réparation ou encore rabais sur les coût de réparation, mais aussi des météorologues qui vous donneront toutes les infos sur la météo prévue pour les courses suivantes. Cependant, une équipe qui travaille à aussi besoin de repos. Vous devrez donc faire tourner vos équipes pour que, par exemple, votre team mécano A se repose et donc vous devrez prendre l’équipe B par moment. Pour récupérer votre meilleur team mécano, météo et autres, vous devrez embaucher des kinésithérapeutes pour qu’ils puissent revenir plus rapidement. Vous l’aurez compris, gagner des courses vous fera gagner en réputation auprès de votre équipe et vous fera gagner de l’argent ce qui vous permettra de payer vos différents employés.

Graphiquement, le jeu est très beau. Mais il y a comme une sorte de « grain » qui casse un peu les graphismes et donne un effet moins lisse au niveaux des textures que son prédécesseur. Les effets de lumières sont bien fait mais le point fort vient du coté des dégâts de la voiture. En effet, si vous roulez trop près d’une parois, vous risquez d’érafler une partie de la voiture mais pas toute. Si vous roulez dans un virage où l’arrière droite de la voiture tape le muret, vous pourrez voir que seulement cette partie là sera endommagée et votre phare arrière ne fonctionnera sans doute plus. En terme de conduite, le véhicule demandera un bon moment d’apprentissage. Conduire une voiture de rally demande une certaine technicité que l’on ne retrouve pas dans d’autre jeu de simulation.

Pour conclure, WRC 8 dépasse son prédécesseur sur pas mal de points. Niveau gameplay, celui-ci est encore plus poussé et demande un vrai temps d’adaptation pour contrôler les différentes voitures. Graphiquement, le titre est très beaux mais les textures sont un poil trop « dur » et moins lisses que dans WRC 7. Le fait de gérer toute son équipe et de devoir recruter des personnes est un excellent point qui nous sort aussi de la monotonie d’enchaîner les courses.

WRC 8 est disponible sur PlayStation 4, Xbox One et PC. LA version Nintendo Switch arrivera prochainement.

Test effectué sur PC avec une dématérialisée fourni par l’éditeur.

Les Plus Les Moins
Un gameplay efficace Pas simple pour un débutant
Graphiquement très beau texture moin lisse que son prédécésseur
Devoir géré toute une équipe Certaines courses beaucoup trop dures
La gestion de la voiture (frein, moteur)

1 commentaires

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.