NIS America propose World’s End Club sur Nintendo Switch. Que vaut donc ce nouveau puzzle action-aventure de Too Kyo Games ?

Un groupe d’enfants de 15 ans se retrouve dans un bus pour une virée scolaire qui va vite prendre court suite à la chute d’une météorite.

Plongés dans l’univers de World’s End Club, nos protagonistes accompagnés de Peliope (une sorte de maitre du jeu qui fera office d’aide et de « présentateur ») devront survivre et voyager dans tout le Japon des années 90, afin de sauver le monde du chaos et retourner chez eux à Tokyo.

Le jeu se compose de 3 gameplays distincts, une partie action (Act) où on a le droit à un plateformer très classique où il faudra sauter, grimper les obstacles où chaque personnage aura une capacité supplémentaire appelée « compétence partenaire » (lancer des objets pour faciliter l’avancement de l’équipe, lancer des bombes contre les ennemis, etc…).

Il y a aussi une partie narrative (Story) qui fait avancer le scénario avec des petites scènes entre les divers protagonistes qui permet de mieux connaitre leur histoire, leurs passions ou les liens entre eux (ainsi que de nombreuses anecdotes sur les villes du Japon traversées par notre petite équipe).

Et enfin une partie où on peut interagir avec les personnages (Camp) afin d’encore mieux connaitre les protagonistes mais aussi de faire des choix dans la suite de l’aventure (notamment en sélectionnant le groupe de personnages qui affrontera le prochain niveau / ville).

Un jeu qui a un gameplay très simple qui peut être frustrant notamment dans les parties d’action où souvent les sauts doivent être ajustés si on ne veut pas voir souvent l’écran de Game Over mais on accroche énormément aux personnages colorés et très bien écrits ainsi qu’au scénario qui propose de nombreux rebondissements.

Les fans de Danganronpa seront peut-être déçus de la direction artistique et du côté moins glauque que nous propose d’habitude leurs créateurs mais ce titre pourrait plaire aux fans de Visual Novel grâce au scénario et aux personnages très attachants.

World’s End Club est disponible sur Nintendo Switch.

Test effectué sur Nintendo Switch sur une version physique fourni par le distributeur

Les Plus Les Moins
L’histoire avec des choix multiples Un gameplay limité
Les personnages attachants et hauts en couleurs Une courte durée de vie (moins de 15 heures)
Les doublages de qualité
Les sous-titres en français

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.