En ces temps de grèves, Good Shepherd Entertainment et Urban Games lancent Transport Fever 2 sur PC. Validez votre Navigo et grimpez !

City-builder, gestion de parc d’attraction, d’animaux… il existe un grand nombre de jeux de gestion/création. Mais il y aussi les jeux de transport ! Certains plus axés sur la simulation et d’autres sur la gestion comme Transport Fever 2.

Transport Fever 2 est donc bel et bien un jeu de gestion, mais il ne fait pas partie de la famille des City-builder puisqu’ici, la ville va tout simplement se construire et se créer autour des transports que vous aurez mis en place. En gros, plus vous aurez de transport dans votre ville, plus elle deviendra grosse et les ennuis qui vont avec aussi. Qui dit gestion dit soucis, vous devrez par moment tout simplement détruire un quartier entier de votre ville tout cela juste pour placer une gare ou un aéroport car, oui, ici comparé à un city-builder comme City Skyline, vous n’aurez pas à gérer la joie ou la colère des habitants de votre ville, vous êtes là pour les transporter.

Le gameplay de Transport Fever 2 est assez compliqué à prendre en main au départ. Vous devrez comprendre comment fonctionne les différents modes de transport et comment faire des bénéfices en perdant le moins de temps possible à transporter vos marchandises. Pour bien prendre en main les différents types de transports que le jeu propose (véhicules, train, bateaux et avions), vous devrez passer par le mode « Campagne » qui vous expliquera comment bien les gérer et surtout comment les utiliser correctement. Vous commencerez donc votre campagne dans l’ouest sauvage aux Etat-Unis pendant la conquêtes vers l’or. Vous apprendrez alors à tracer des routes et gérer vos premiers véhicules qui seront des charrettes et que vous devrez faire aller d’un point A à un point B avec le gestionnaire de « ligne ». Vous passerez d’époque en époque en revivant aussi les avancées technologiques des transports pour finir votre campagne dans les années 2000. Le mode Campagne est assez bien fourni puisque vous aurez trois grandes époques clés découpées en six à sept missions dans différents lieux.

Graphiquement le jeu est beau, mais il est sans doute mal optimisé. Pour les besoin du test, nous avons utilisé un PC équipé d’une carte graphique RTX 2060 6Go. Pour jouer en qualité ULTRA, le jeu recommande au minimum 8GO de mémoire vidéo. Cependant même en qualité élevé le jeu est beau à regarder. On passe pas mal de temps à juste regarder ses villes ou sa Megalopole se développer toute seule sous nos yeux.

Pour conclure, Transport Fever 2 est un jeu assez compliqué au premier abord. Mais une fois le système de ligne et les différents transports pris en main, le jeu montre tout son potentiel et on commence à très vite vouloir créer une ville comme New York City ou Paris. Et on se rend compte que finalement une ville un peu moins grosse comme Châteauroux pour commencer n’est pas si mal. Les menus sont simples mais un peu brouillons et certains ne sont pas « ergonomiques » du tout comme ceux pour construire un pont. Graphiquement, le jeu est beau mais est sans doute mal optimiser car trouver 8go de mémoire sur un carte graphique milieu de gamme est assez compliqué.

Transport Fever 2 est disponible sur PC et Linux via Steam et GOG.com au prix de 39,99 €.

Test effectué sur PC sur une version commerciale dématérialisée fourni par l’éditeur

Les Plus Les Moins
Graphiquement beau La difficulté assez haute
La gestion des transport Un HUD un peu brouillon
La campagne solo 8go de mémoire vidéo pour jouer en ultra
La difficulté

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.