Le J-RPG est à l’honneur ces derniers temps. Aujourd’hui, on teste The Witch and the Hundred Knight 2, suite directe du premier opus sorti en 2014 sur PS3. Que vaut ce nouveau jeu des créateurs de la saga Disgaea ? Verdict !

Très proche de Disgaea, cette suite de The Witch and the Hundred Knight en reprend les traits du charadesign avec des look très kawaii.

Le titre est assez facile à prendre en main et se rapproche d’un Hack & Slash. Hundred Knight fonce et frappe à tout va, une formule simple mais efficace. Les combos  se configurent par un système d’items. Le joueur dispose de 5 emplacements qui compose le combo. Une gestion de la faim est même à prendre en compte avec une jauge que l’on doit constamment surveiller, la GIGACAL. Celle-ci nous indique le niveau de l’estomac de notre avatar. Cet « estomac » peut être combler grâce à des sucreries qui seront laissées par les ennemis lors d’une victoire.

Graphiquement le titre est très classique et ne fait pas forcément honneur aux consoles actuelles. Par moment, on a l’impression d’être devant un jeu mobile adapté sur grand écran. Le jeu se rattrape principalement grâce à son côté Kawai/Manga ainsi que sa grand durée de vie. Il faudra compter une bonne cinquantaines d’heures pour en venir à bout.

The Witch and the Hundred Knight 2 est un savant mélange entre J-RPG et Hack & Slash qui plaira aux fans du genre. Les joueurs plus adeptes de RPG « classique » seront peut-être rebuté par le côté anime et kawaï du titre. La maniabilité est assez simpliste ce qui permettra aux novices de pouvoir s’y attaquer facilement. Le gameplay est aussi adapté pour les joueurs confirmés avec une système d’item qui augmente grandement l’immersion des combats. Même si graphiquement, le titre est assez « daté » on prend toujours plaisir à avancer dans une aventure prenante et plaine de rebondissement. On reprochera encore à l’éditeur la traduction exclusive en anglais. Aura t-on un jour un RPG traduit en français ?

The Witch and the Hundred Knight 2 est disponible en exclusivité sur PlayStation 4.

Test effectué sur PS4 Pro sur une édition commerciale physique fourni par l’éditeur.

1 commentaires

Comments are closed.