Cinq ans après l’opus précédent, la saga The Legend of Heroes : Trails of Cold Steel est de retour pour une troisième aventure. L’attente valait-elle le coup ? Verdict !

Le titre prend place un an et demi après les événements du second opus. Rean Schwarzer, devenu professeur, accompagné de ses élèves de l’école militaire de classe VII, est en charge de la résolution des conflits dans Erebonia. Durant une de ses missions, l’un de ses élèves tente d’assassiner l’empereur. Le jeune élève était alors possédé à cause d’une malédiction. L’empereur est gravement blessé laissant ici sa place au chancelier Osborne en tant qu’empereur intérimaire. Celui-ci accuse la république de Calvard de tentative d’assassinat sur l’empereur d’Erebonia. La guerre est déclarée entre les deux nations.

Pour arrêter cette guerre, Rean entre en contact avec Roselia du clan Hexen, une sorcière immortelle qui veillait sur Erebonia depuis des siècles. Celle-ci explique qu’il y a plus de mille ans, les ancêtres d’Erebonia ont fait la guerre en utilisant le grand Sept-Terrion d’Acier. Mais le grand Sept-Terrion d’Acier a été divisé et scellé par les gnomes et le clan Hexen dans sept chevaliers divins… et on en reste là pour l’histoire (no spoil).

Graphiquement, le titre accuse une réalisation datée tant dans la définition que dans son animation. Bien que supérieur à ses grands frères, Trails of Cold Steel III n’arrive pas à la hauteur des standards actuels du J-RPG. C’est dommage mais ça n’est pas non plus handicapant. Manette en main, nous avons affaire à un J-RPG au tour par tour assez classique mais efficace. Celui-ci ne diffère en rien des deux premiers opus de la saga, ce qui n’est pas plus mal. Les combats sont rapides et fluides, notamment grâce à des combinaisons de touches.

Mais la grande question est surtout, l’aventure dure t’elle ? La réponse est OUI ! La durée de vie du titre est faramineuse avec une aventure principale qui dure pas loin de 70 heures. Et comptez 30 à 40 heures de plus (voir plus si vous êtes en mode noob comme moi) pour arriver au bout du bout de Trails of Cold Steel III.

Pour conclure, The Legend of Heroes : Trails of Cold Steel III est la suite exclusive à la PS4 que les fans attendaient. D’une réalisation moyenne le titre prend du galon en misant sur son histoire et surtout dans sa durée totalement colossale (d’où la date de sortie de notre test). Le jeu est un agréable RPG comme seuls les japonais en ont le secret. De plus, il n’est pas nécessaire d’avoir joué aux deux premiers opus tant la narration est orientée pour vous faire rapidement comprendre les événements précédents.

The Legend of Heroes : Trails of Cold Steel III est attendu pour le 22 octobre 2019 sur PlayStation 4.

Test effectué sur PS4 PRO sur une version dématérialisée fourni par le distributeur

Les Plus Les Moins
L’ambiance et l’OST Graphiquement daté
La traduction française, plus que bienvenue ! Certaines voix stridentes (en Jap)
Une durée de vie colossale Un peu trop linéaire
Des combats épiques et prenants

1 commentaires

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.