The Bard’s Tales IV, Barrows Deep, développé et édité par InXile Entertainment, ressort pour une version Director’s cut. Sortez votre plus belle tunique de barbe et c’est parti !

De premier abord, le jeu part sur des bases de jeu assez classiques d’un RPG :

– 4 choix de difficulté (facile, moyen, difficile et expert)

– 3 styles d’exploration :

  • années 80
  • tel que conçu
  • puzzle option

Une fois ces options choisies, le jeu commence !… Mais pas sur une super impression ! Les cinématiques sont figées en une sorte de tableau terne et parlant, arborant un homme racontant une histoire à trois compères (un nain, deux elfes et un autre homme). Et les sous-titres, en plus d’être parfois mal traduits, sont ridiculement petits. Il vous faudra très certainement vous rapprocher de votre télé si vous jouez sur console.

 

 

 

 

 

Une fois la cinématique passée, on commence enfin l’aventure, mais de nouveau sur un mauvais point ! Les graphismes ainsi que les charadesigns des personnages sont pour ainsi dire moches. Ce qui, pour une réédition d’un jeu de 2018, est assez étonnant.

Mais passons l’aspect esthétique et concentrons nous sur le gameplay. Le jeu se joue en vue FPS, ce qui ajoute un petit plus au RPG. Mais à la différence d’un véritable First Person Shooter, il est impossible de sauter ou de sortir du chemin. Votre personnage ne risque donc pas de mourir noyé en tombant dans l’eau. Mais il pourra tout aussi bien se cogner à des murs « invisibles ».

Une fois la partie didacticielle passée, vous avez la possibilité de personnaliser votre personnage. Et la diversité des choix est assez plaisante :

– Archétype :

  • barde
  • praticien
  • guerrier
  • roublard

– Culture :

  • humain (4 types)
  • nain
  • elfe
  • trow (sorte d’orc)

– Choix de la voix

– Choix de la couleur de peau

 

Passons maintenant au combat, avec beaucoup de points positifs. Le combat se fait au tour par tour. Et vous prenez la main si vous réussissez à prendre votre adversaire par surprise. À chaque tour, vous avez un certain nombre d’opportunités (actions), qui augmente au fur et à mesure que vous progressez dans le jeu.

Mais le combat se joue de façon tactique. La place de votre (vos) personnage(s) se joue sur un damier. Il est donc important de gérer son nombre d’actions afin de se placer suffisamment près d’un adversaire afin de le toucher. Et à l’inverse, de s’éloigner afin d’esquiver les coups que pourraient vous porter vos adversaires.

Le dernier point appréciable de ce duel est la musique. Elle se colle parfaitement avec l’ambiance, et s’intensifie au fur et à mesure que le combat progresse.

En bref, si l’on passe le côté esthétique du jeu, Bard’s Tales IV est un bon RPG tactique, avec une bonne ambiance musicale.

Les Plus Les Moins
Personnalisation variée des personnages Graphismes médiocres
Tactique des combats intéressante Cinématiques figées
Bonne ambiance musicale Sous-titres trop petits
Vue FPS intéressante… …mais « murs invisibles »

 

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.