Square Enix propose Star Ocean the Divine Force est désormais disponible sur PlayStation, Xbox et PC. Que vaut donc ce J-RPG ? Verdict !

J’ai un gros amour sur la licence depuis l’épisode 2 sur Playstation 1ère du nom, que ce soit l’histoire, les personnages, les musiques, le gameplay et sa difficulté face à certains Boss et son univers « space opera ».

Le dernier opus avait été assez décevant sur beaucoup de points, voyons ce que Tri-Ace et Square-Enix nous réservent.

Après le lancement du jeu, on a le droit à un opening comme le fait souvent la série « Tales of ».

Puis on vous demande de choisir le personnage principal entre Laeticia Aucerius et Raymond Lawrence.

L’histoire commence immédiatement, la princesse Laeticia accompagnée de son garde du corps Albaird Bergholm font la rencontre de Raymond qui s’est crashé dans sa capsule de sauvetage en fuyant la Fédération qui a abattu son vaisseau, se retrouvant sur la planète Aster IV, il doit retrouver les membres de son équipage, ses compagnons d’infortune vont bien sûr l’aider dans cette tâche.

Vous allez donc parcourir un monde semi ouvert, rencontrer de nombreux personnages avec chacun sa quête personnelle et surtout combattre beaucoup d’ennemis.

Votre équipe sur le terrain se compose au maximum de 4 personnes, les ennemis sont visibles et lorsque vous les rencontrez, le mode combat se lance, on a affaire à du combat en temps réel mais qu’on peut mettre en pause avec le menu afin de réfléchir à différentes stratégies.

Tout se fait avec des combos à base de triangle, carré, rond qu’on pourra personnaliser comme dans les anciens « Star Ocean » ou les « Tales of », on peut aussi esquiver les attaques des adversaires et switcher entre chaque perso de votre team pour maximiser les dégâts.

Petite nouveauté dans la licence, s’ajoute un petit robot qui nous accompagne D.U.N.A. qui vous permet de vous envoler comme si vous étiez équipé d’un jet pack afin d’atteindre des zones éloignées ou d’attaquer des ennemis par surprise.

Comme souvent dans ce genre de RPG, c’est l’histoire et le caractère des personnages qui va vous accrocher et vous permettre d’aimer (ou non) le jeu.

Tri-Ace a réussi à redorer le blason de sa licence Star Ocean pour son 25ème avec ce Divine Force, on n’en attendait pas autant et c’est très agréable de retrouver du plaisir avec ce jeu.

Tous ces RPG en cette fin d’année, pratiquement impossible d’en finir un sans en commencer un autre, au moins nous avons de quoi faire entre Persona, Star Ocean, Tactics Ogre, etc… Si vous êtes plutôt tour par tour, monde ouvert ou tactique, vous allez pouvoir faire votre choix. On nous gâte avant les fêtes de fin d’année (et Fire emblem nous attend en 2023).

Star Ocean The Divine Force est disponible sur PlayStation 5, PlayStation 4, Xbox Series X|S, Xbox One et PC via STEAM.

Test effectué sur PS4 sur une version dématérialisée fourni par le distributeur

Les Plus Les Moins
Une histoire et des personnages attachants L’animation un peu faible des personnages
La traduction du jeu en français Les textes et statuts écrits un peu petit
Le choix des voix en anglais ou japonais

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.