Quoi de mieux que de chasser le colosse avec son arc et son épée de bon matin et cela pour sauver votre bien aimée. Un vrai héros ne recule jamais devant un ennemi même quand celui-ci est un colosse de 60m de haut. Il faut juste faire attention à la chute. Que donne ce remake PS4 de Shadow of the Colossus ? Verdict !

Shadow of the colossus : nos impressions

Histoire

L’histoire de Shadow of the Colossus est assez simpliste mais très efficace. Vous incarnez un jeune guerrier qui va demander de l’aide à une force « mystique » dans un temple interdit pour lui demander de faire revenir à la vie votre petite amie. Celle-ci vous demande en échange du retour à la vie de votre copine un petit service : vous devrez détruire pas moins de seize colosses pour que la force mystique retrouve toute sa puissance et sauve votre amie.

Graphisme

Graphiquement Shadow of the Colossus est une pépite pour les yeux, on passe beaucoup de temps à regarder les décors lors des phases à cheval et même sur le tête d’un colosse, on reste quelque minute pour voir les environs. Les colosses, eux-aussi, sont très détaillés. On voit les poils bouger avec le vent, la poussière et même des morceaux de roche tomber par moments.

Les effets de lumières sont eux aussi beau. On distingue certaines particules si on est équipé pour la 4k/HDR. Les animations sont très fluide, durant le test nous n’avons remarqué aucun ralentissement ce qui prouve que le jeu est optimisé que ce soit sur PS4 ou PS4 pro.

Gameplay

Un gameplay du jeu simple mais efficace. Vous pouvez vous déplacer à pied ou à cheval. Pour trouver le colosse que vous chassez, vous devez utiliser votre épée qui fera alors un « halo » de lumière de plus en plus épais dans la direction de votre cible. Une fois votre colosse trouvé, la phase la plus dur va sans doute commencer pour certain : l’escalade.

Vous vous doutez bien que le point faible de ces monstres gigantesques se trouve sur leur tête et qu’il vous faudra donc les escalader tout en faisant attention de ne pas tomber sous peine de mort. Escalader un colosse n’est pas chose facile, car chaque colosse va avoir une manière différente de vouloir vous enlever de son corps. Certains vont bouger de tous les côtés, tandis que d’autres feront des grands mouvements selon la partie où vous vous trouvez. Une fois le sommet du monstre atteint, vous devrez trouver la zone de son point faible pour pouvoir y planter votre épée. Sachez que certains colosse ont plusieurs points faibles, certains sont sous les pattes, sous le ventre, sur le ventre, etc. Il vous faudra utiliser votre épée pour faire un rayon lumineux qui vous donnera le point faible de la bête.

Conclusion

Shadow of the colossus n’est pas un jeu difficile si on sait faire attention là ou l’on met les pieds. Pour ceux qui ont connu le jeu original sorti en 2005 et qui ont été déçu par la version remastered de 2011, Cette version est une véritble réussite et un très bon remake. Les graphismes sont somptueux et le jeu tourne sans aucun soucis de ralentissement ou autre. Chasser le colosse est très fun, le challenge de devoir tenir pour accéder à leur tête est très sympathique. Une fois le premier colosse vaincu, on a qu’une envie c’est de les détruire tous pour découvrir la fin du jeu.

Shadow of the colossus est disponible en exclusivité sur PlayStation 4.

Test réalisé sur PlayStation 4 via une version dématérialisée fournie par l’éditeur.