Nacon et creā-ture Studios proposent Session : Skate Sim sur consoles et PC. Que vaut donc cette nouvelle simulation ?

Autant être honnête dès le début avec vous, je n’ai jamais accroché aux simulations de Skateboard. Je suis de l’école 100% arcade ayant grandi avec Tony Hawk Pro Skater ou encore Street Skater. Pour moi le Skate rime avec fun, arcade et Punk-Rock. Tout cela pour vous dire que je suis rester de marbre face à la franchise Skate d’EA et son monde full simu ambiance Street Hip-Hop. Aujourd’hui je teste Session : Skate Sim de creā-ture Studios, une tentative pour passer du côté obscure de la simulation ? C’est ce que nous allons voir.

Annoncé il y a déjà plus de 7 ans, Session : Skate Sim commençait à faire parti de la liste des arlésienne du jeu vidéo. Mais il est enfin disponible pour le plus grand bonheur des adeptes de la planche à roulette. Le jeu a pris son temps en profitant de 3 longues années d’accès anticipé pour s’ouvrir au monde en septembre dernier.

Manette en main nous avons affaire à une simulation. Oubliez le gameplay punchy et jouissif d’un Tony Hawk Pro Skater et apprêtez-vous à manger du bitume. Il faudra un long temps d’adaptation pour maitriser votre skater et ainsi finir le tutoriel (obligatoire) au début du jeu qui est plutôt difficile (qui a dit Driver ?). Les commandes sont très peu communes car les déplacements latéraux se font avec les gâchettes et non avec le stick ou la croix directionnelle. Les sticks dirigent l’orientation des Ollies. On est plus proche d’un Skate d’EA qu’un jeu d’arcade effectivement. Les tricks sont assez difficiles à sortir et il faudra bien maitriser le gameplay pour commencer à prendre plaisir à sortir la moindre petite combinaison. Rien que grinder une barre demandera de la patience et du doigté.

Le jeu prend place à New York et plus particulièrement dans un quartier de Manhattan dénié de vie et plus proche d’un Walking Dead que d’une heure de pointe. Session : Skate Sim est en fait un mini open-world en mode bac à sable. L’ambiance musicale lorgne côté Rap Hip-Hop, un changement direct comparé à la franchise Tony Hawk qui nous proposait du bon vieux Punk-Rock des familles que l’on entend dans les Skate-Park de la côte ouest. Il faut aimer, ce qui n’est pas mon cas.

Graphiquement, Session : Skate Sim fait le job sur la génération PS4/ONE mais parait un peu léger sur PC et Next-Gen. Les textures sont un peu trop lisses et il y a quelques bugs de collision. Cependant, rien à redire sur les effets de lumières et réflexions.

Pour conclure, Session : Skate Sim cible un public averti en proposant un gameplay 100% simulation qui ne plaira pas à tous les joueurs, surtout aux adeptes du Skate Arcade. L’ambiance Hip-Hop/Street/Béton peut aussi rebuter les amateurs de planches à roulettes de Venice Beach. En bref, Session : Skate Sim plaira principalement aux joueurs lorgnant du côté du Skate d’EA.

Session : Skate Sim est disponible sur PC via Steam et Epic Games Store, Xbox Series X/S, Xbox One, PlayStation 4 et PlayStation 5.

Test effectué sur PS5 sur une version dématérialisée fourni par le distributeur

Les Plus Les Moins
De la pure simulation… …un peu trop pour les amateurs d’arcade
Pour les performeurs Un peu trop rigoureux
Un bac à sable pour skaters Difficile à prendre en main
Le manque de fun
Le tutoriel gonflant

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.