Les Remakes et autres Remastered editions ont le vent en poupe en ce moment. Entre les excellents remake comme Shadow of the Colossus et en attendant le très attendu celui de Final Fantasy VII, Square Enix s’attaque à un monstre du J-RPG de l’ère 16bits : Secret of Mana. bon remake ou aberration totale ? Verdict !

Secret of Mana, le retour d’un monstre sacré du J-RPG ?

Le passage d’un jeu de la 2D à la 3D est difficile. Certains l’ont réussi comme Mario ou encore Link. D’autres ont eu moins de chance. Secret of Mana sur Super Nintendo n’est pas qu’un simple J-RPG 2D, c’est surtout un ensemble. Une finalité qui rassemble l’excellence du graphisme pixel, de la musique et des bruitages 16bits, ou encore l’art du jeu muet, jouant un maximum sur les émotions à travers les BGM et les expressions. C’est aussi une trame de fond et un scénario qui en a bouleversé plus d’un(e). Et c’est à ce titre là qu’on se demande pourquoi Square Enix a décidé de faire un remake 3D de son chef-d’oeuvre. Rappelons que la firme japonaise n’en est pas à son premier essai. Il y a quelques années nous avons pu mettre la main sur des opus inédits dans nos contrées des franchises Final Fantasy et Dragon Quest grâce à des remakes 3D sur Nintendo DS. Tous quasiment d’excellentes factures. On notera surtout un Final Fantasy III en 2006 suivi d’un Final Fantasy IV l’année suivante qui ont su tirer leur épingle du jeu. Mais revenons à nos moutons, que donne cette « nouvelle » version du grand Secret of Mana.

Commençons par le commencement : les graphismes. Il faut le dire tout de suite et ne pas le cacher, l’esthétique de ce remake est un des gros points faibles du jeu. Les personnages manquent de charismes avec leur look beaucoup trop « kawai » et le rendement des textures est vraiment daté. A une époque où d’excellents moteurs graphiques comme l’Unreal Engine 4 offre d’énormes possibilités aux studios, on se retrouve avec un jeu digne des graphismes d’une PS2. Pire, les personnages sont totalement dépourvus d’animations faciales, un comble pour un jeu sorti en 2018. Manette en main, on se demande à plusieurs moments si le titre n’était pas prévu à la base sur smartphone pour ensuite être porté sur consoles et PC. Pour les nostalgiques qui voudront retrouver la magie du jeu de leur jeunesse, cela peut passer, mais pour un jeune joueur qui découvre la saga, ça peut être repoussant. Heureusement que l’ambiance sonore est présente pour ré-hausser le manque visuel. Si certains peuvent critiquer la nouvelle direction musicale totalement réorchestrée, vous avez la possibilité de sélectionner les musiques originales.

Côté jouabilité, le changement se fait sentir. Exit la croix directionnelle (réservée à la sélection des accessoires et armes) et plus au jeu au stick analogique. Le passage de la 2D à la 3D se fait aussi beaucoup ressentir au niveau des attaques. La version originale comportait huit axes et une animation épurée rendant les attaques rapides. Dans cette version 2018, les attaques sont très lentes, l’animation est un peu trop détaillée. La hitbox aussi est assez capricieuse. On se retrouve à tourner autour de son adversaire un peu trop souvent pour recharger son coup car on a loupé une attaque.

L’histoire est totalement identique à l’oeuvre originale, mis à part quelques nouveautés comme les cutscenes ou le doublage intégral (disponible en japonais ou en anglais). Ce remake ne diffère pas côté scénario et cette modernisation n’apporte pas de grand changement.

Comme son grand frère, ce Secret of Mana propose de nombreuses heures de jeu et un très grand nombre de boss à affronter, et le tout en coopération jusqu’à trois joueurs en local. Une petite chose qui change grandement la donne, rares sont les jeux à proposer de la coop locale. C’est donc une nouvelle façon d’aborder le jeu sans doute un élément qui peut donner sa chance à ce remake. On se retrouve donc entre amis pour avancer et, il faut l’avouer, c’est totalement grisant ! On arrive à faire abstraction du malaise graphique du titre et on profite du moment tout en savourant la bande-son de l’opus d’origine.

Secret of Mana version 2018 n’est pas le remake tant attendu par les fans, et c’est même à ce demander si les fans voulaient un remake ou non. Le mal est fait mais malgré ses défauts le titre peut tenir en haleine quelques joueurs notamment grâce à sa coopération et à son histoire. Les puristes ne s’y retrouveront pas et préféreront retourner à leur cartouche de l’époque ou vers une Nintendo Mini Classic Super Nintendo. Mais les curieux et les nouveaux arrivant voulant s’intéresser à l’un des plus grands jeux de la Super Nintendo pourront peut-être accrocher. Personnellement, j’ai fait le jeu sur Super Nintendo étant adolescent, le remake ne m’a rebuté que par son aspect graphique. Le charme est toujours là. Le titre de Square Enix aurait mériter un peu plus de travail d’ordre graphique comme un charadesign un peu plus « sérieux » et une animation faciale pour rendre les dialogues plus humains. Si vous décidez de vous lancer dans l’aventure, nous vous conseillons surtout de faire le faire à plusieurs, ce qui augmente grandement le plaisir de jeu.

Secret of Mana est disponible sur PlayStation 4, PlayStation Vita et PC.

Test effectué sur PlayStation 4 Pro avec une version commerciale dématérialisée fournie par l’éditeur.

NOTRE AVIS
Gameplay
Graphismes
Ambiance
Durée de vie
Article précédentUn Raccourci dans le Temps : une featurette sur les coulisses du tournage
Article suivantAnnihilation : une bande annonce et une date de sortie sur Netflix