La franchise Port Royal est de retour, 8 ans après l’opus précédent. L’attente fut longue, mais en valait t’elle la peine ?

Ce nouveau chapitre de la franchise vous met à la tête d’un empire coloniale parmi quatre grandes puissances que sont les espagnols, les anglais, les pays-bas et les français. Mais que donne ce jeu de gestion qui de prime abord parait bien compliqué ?

On va le dire tout de suite, le jeu est difficile à prendre en main. Malgré un tutoriel qui est censé vous expliquer comment améliorer votre ville principale et votre flotte, le jeu ne se prend pas en main si facilement. Comptez plusieurs heures pour bien comprendre le fonctionnement du jeu.

Au début, vous allez commencer par faire un tutoriel. Même si vous avez l’habitude des jeux de gestion, vous devrez y passer. Ce tutoriel va vous expliquer la méthode pour faire fonctionner votre empire commercial et militaire. Cependant, même le tutoriel est compliqué, car vous allez apprendre à faire du commerce et vous allez devoir améliorer votre ville principale. Pour améliorer cette dernière, vous allez devoir installer de nouveaux bâtiments, et pour mettre de nouveaux bâtiments vous aller devoir avoir les ressources requises (briques, bois, etc.). Pour avoir ces ressources, vous se obligé de faire du commerce avec d’autres villes. Vous devrez donc acheter une licence commerciale auprès des villes avec qui vous voulez échanger. Une fois votre accord de commerce signé, vous devrez envoyer votre flotte marchande acheter ou échanger les ressources dont vous avez besoin. Attention aux pirates et autres factions qui peuvent vous attaquer en chemin. Cependant le tutoriel ne nous explique pas comment faire une route commerciale efficace, il vous dit simplement d’améliorer votre ville et de faire un échange commercial. Hors ce tutoriel est là pour vous apprendre à faire du commerce… vous l’aurez compris le tutoriel lui-même n’est donc pas simple à comprendre et on a l’impression de tourner en rond. Une fois votre bâtiment choisi et placé, vous allez devoir attendre que vos ouvriers se mettent au travail et construise le bâtiment. Certains édifices peuvent mettre jusqu’à 10 jours pour sortir de terre… Patience donc !

Durant vos voyages, vous pourrez vous faire attaquer par des pirates ou par les autres compagnies. Les batailles navales sont, elles, très bien faite puisque là vous n’aurez qu’a avoir des navires de guerre pour défendre vos petits navires de transport qui, eux, ne pourront pas forcément se défendre contre plusieurs gros adversaires. Vous devrez donc en plus de gérer votre route commercial, gérer votre flotte militaire que vous allez devoir créer.

Pour conclure, Port Royal 4 est un jeu de gestion qui s’adressera d’abord à ceux qui connaissent la série. Les joueurs de jeux de gestion divers et variés accrocheront sans doute eux aussi mais devront prendre quelques cours de gestion sur des guides trouvés sur la toile pour bien comprendre le fonctionnement du jeu en lui-même. Graphiquement, le titre est beau, les bateaux sont bien modélisés et les villes aussi. Le gros point fort est bien évidemment les batailles navales. On voit la fumée des canons et des armes ce qui nous laissent penser que nos fiers marins se donnent corps et âme dans la bataille et renforcent l’immersion.

Port Royal 4 est disponible sur PlayStation 4, Nintendo Switch, Xbox One et PC.

Les Plus Les Moins
Graphiquement très beau Un tutoriel bien trop compliqué
Complexe pour ceux qui aiment… … voir un peu trop complexe
Les batailles navales

Test effectué sur PC sur une version commerciale dématérialisée fourni par l’éditeur

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.