Après les NES Mini, Super NES Mini et NeoGeo Mini, c’est au tour de Sony de commercialiser la PlayStation Classic, version Mini de sa console culte la PS1.

24 ans… la toute première PlayStation à 24 ans !

De toute beauté !

Le design de la bête est irréprochable. Tout simplement magnifique, la console de Sony est telle qu’elle était en 1994. La couleur est identique (si on ne tient pas compte du jaunissement de certains consoles avec le temps), tout comme la manette qui garde les mêmes proportions ainsi que la même ergonomie. La PS1 Classic est extrêmement bien détaillée jusqu’aux ports (factices) pour les Memory Cards ou encore le port accessoire à l’arrière de la console.

La console est accompagnée de deux manettes, réplique en tout point de la première manette PlayStation sans les sticks analogiques. Mais aussi un câble HDMI et un câble USB pour l’alimentation. Il manque juste un adaptateur secteur USB dans la boîte car la console ne peut être mise sous tension par n’importe quel port USB. Il faut que celui-ci soit bien alimenté. Mais dans l’ensemble la console est fournie avec tous les accessoires ce qui est un bon point si on la compare à une Neo Geo Mini, livrée en kit, sans câble HDMI ni la moindre manette.

Une interface austère

Contrairement aux consoles de la gamme « Mini » de Nintendo, la PS1 Classic propose un menu assez triste sans ambiance. On est loin du menu pratique et kawaï des NES et SNES.

Un line up discutable

Parmi les jeux inclus, on peut trouver des perles de l’époque comme Final Fantasy VII, Metal Gear Solid, Oddworld: L’odyssée d’Abe, Rayman, Resident Evil Director’s Cut, Tekken 3 et Wild Arms. D’autres qui toucheront le cœur des joueurs d’antan comme Battle Arena Toshinden, Cool Boarders 2, Destruction Derby, Grand Theft Auto, Ridge Racer Type 4, Syphon Filter, Tom Clancy’s Rainbow Six ou encore Twisted Metal. Et cinq autres (Intelligent Qube, Jumping Flash!, Mr. Driller, Revelations: Persona, Super Puzzle Fighter II Turbo) qui se retrouvent ici, on ne sait pourquoi alors que d’autres perles pouvaient être disponibles à leur place comme Gran Turismo, Crash Bandicoot, Tony Hawk’s Pro Skater, MediEvil, Tomb Raider, Legacy of Kain: Soul Reaver, WipeOut ou encore Spyro.

Conclusion

La PlayStation Classic est une belle pièce, mais elle est assez vide. Physiquement attirante, elle se révèle pauvre en jeux et surtout ceux-ci sont uniquement disponible dans leurs versions US ou européennes en anglais. Exit la traduction française de Final Fantasy VII ou le « terrible » Metal Gear Solid doublé dans la langue de Molière. Le prix de la console n’aide pas non plus à l’achat. Un pièce réservée pour les collectionneurs ou les fans inconditionnelles de la console de leur enfance.

La PlayStation Classic est disponible depuis le 3 décembre 2018 au prix de 99,99€.

Les Plus Les Moins
Des grands classiques du jeux vidéo… … mais peu nombreux
Une belle reproduction Des titres anecdotiques
Deux manettes incluses Des jeux uniquement en anglais
Les sauvegardes temporaires L’interface austère
Elle est toute mimi !!! Un prix assez élevé

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.