La licence Persona est avant tout un spin-of de la série Megami Tensei, les épisodes 3 et 4 sont apparus sur PS2 et ont été adaptés plus tard sur portables, le magnifique épisode 5 est sorti dernièrement sur PS4.

La série a eu le droit à plusieurs adaptations en série, film d’animation et plusieurs autres jeux vidéo comme PersonaQ sur 3DS ou un jeu de Versus Arena Ultimax.

Persona c’est avant tout un game creator (Katsura Hashino), un character designer (Shigenori Soejima) et un compositeur (Shoji Meguro) et autant profiter des œuvres de ce dernier pour faire un jeu de rythme : Persona Endless Night Collection (qui comprend les versions des Persona 3 et 5 et en DLC celui du 4).

Le jeu propose plusieurs modes

DANCING où on enchaine les chansons avec au début 3 modes de difficultés et qui permettent de déverrouillés différents « achievments »

SOCIAL LINKS où on a des échanges avec les personnages du jeu, un mode histoire du pauvre mais amusant qui permet aussi d’avoir des costumes et accessoires divers pour ses personnages ou des facultés pour rendre le jeu + ou – difficile (modificateurs de score)

Atlus nous sort donc un jeu de rythme classique où il suffit de valider les notes avec les différentes commandes de la manette lorsque celles-ci se superposent à la touche demandée. Grâce aux touches Triangle, Rond et Croix ou Haut, Gauche et Bas de la croix directionnelle, on obtient les résultats plus ou moins satisfaisants suivants.

  • « Perfect» Note valide qui rapporte le maximum de points.
  • « Great» Bon timing mais pas assez précis.
  • « Good» Validation trop rapide ou trop lente qui vous annule votre combo.
  • « Miss» : Note non validée.

Réussir le plus de notes vous permettra de remplir la barre d’appréciation, située en haut de l’écran, celle-ci devra au minimum être verte pour que la mélodie soit réussie (3 statuts : chanson accomplie, très bien et royal).

Il y a évidemment plusieurs types de notes que vous pouvez rencontrer lors des chorégraphies :

  • « SIMPLE » symbolisée par une étoile.
  • « DOUBLE » symbolisée par un « DD » qui doit être validée deux fois rapidement.
  • « UNIE » symbolisée par un « U » et qui vous demande de valider deux touches opposées en même temps.
  • « TENUE » symbolisée par un « H » et qui vous demande de rester appuyer sur la touche jusqu’à la fin du symbole.
  • A ces notes s’ajoute les « SCRATCH » sorte de cercle qu’on active avec les gâchettes ou les sticks permettant d’activer le mode FEVER donnant le droit à une dance avec des personnages en duo.

Sinon le jeu comporte trois modes de difficulté (Easy, Normal et Hard) plus un déblocable All Night qui est vraiment très difficile si on n’active aucune aide dans les options.

Ces options sont appelées Modificateurs de score et permettent d’augmenter ou déduire le gain des points en échange de Bonus (par exemple, le fait qu’un GOOD ne casse pas un Combo) ou Malus (rater un Scratch compte comme un Miss).

Chaque jeu vous permet donc de vous exercer sur 25 chansons et à part ça, il n’y a pas d’autres modes de jeu, dans le mode Social Links il y a juste une partie de cache-cache avec des cartes de visites à chercher qui donne le droit à d’autres costumes ou accessoires.gâchettes ou les sticks permettant d’activer le mode FEVER donnant le droit à une dance avec des personnages en duo.
Sinon le jeu comporte trois modes de difficulté (Easy, Normal et Hard) plus un déblocable All Night qui est vraiment très difficile si on n’active aucune aide dans les options.

Ces options sont appelées Modificateurs de score et permettent d’augmenter ou déduire le gain des points en échange de Bonus (par exemple, le fait qu’un GOOD ne casse pas un Combo) ou Malus (rater un Scratch compte comme un Miss).
Chaque jeu vous permet donc de vous exercer sur 25 chansons et à part ça, il n’y a pas d’autres modes de jeu, dans le mode Social Links il y a juste une partie de cache-cache avec des cartes de visites à chercher qui donne le droit à d’autres costumes ou accessoires.

Persona Dancing: Endless Night Collection vous permet de vous replonger dans l’univers de Persona avec des chansons aux rythmes rock, electro ou jazzy. Le gameplay touche à la perfection et le seul reproche est qu’on en veut toujours plus que ce soit d’autres chansons, décors du jeu ou personnages quand on est accroc à l’univers.

Persona Dancing: Endless Night Collection est disponible en exclusivité sur PlayStation 4.

Test effectué sur PS4 sur une version physique fourni par le distributeur

Les Plus Les Moins
Le système qui répond à la seconde prête Peu de chansons au final
Les différents modes de difficultés et les modificateurs de score Le mode Social Links qui manque de plus de scénarisation
Le nombre de tenues et accessoires à débloquer Une durée de vie réduite si on prend en compte un seul jeu
Le fan service pour les férus de la saga Persona

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.