Cold Symmetry et Playstack proposent Mortal Shell, un nouvel action-RPG à la sauce « Dark Soul », sur PS4, Xbox One et PC. Cassage de clavier/manette en perspective ? Verdict !

Si vous êtes quelqu’un qui aime se faire du mal en essayant de finir un Darks Souls, Bloodborne ou même un Sekiro: Shadows Die Twice et qui est à chaque mort à deux doigts de qe transformer en Hulk alors vous avez du entendre parler de Mortal Shell ? Pas forcement ? On va vous en parlez.

Premier changement comparé à un Dark Souls, ici pas de création de personnage. Vous appuyez sur commencer et vous voilà directement dans le bain. Vous n’êtes pas un héros ramené à la vie ou autre. Vous êtes juste un corps capable de prendre possession d’autres corps qui sont appelés « enveloppes » et qui ont leurs particularités propres. Vous pourrez prendre possession de quatre types d’enveloppes différentes allant du style « voleur » qui joue beaucoup sur l’esquive grâce à son endurance élevée en passant par deux corps intermédiaires. Et enfin l’enveloppe du Chevalier en armure lourde qui lui a très peu d’endurance mais énormément de points de vie.

Au niveau du Gameplay, le jeu reprend les codes de ses concurrents. Vous devez esquiver la moindre attaque si vous ne voulez pas voir votre enveloppe mourir en à peine deux minutes de combat. Il faut cependant noter quelque chose de fort sympathique, quand vous prenez trop de dégât votre avatar quitte le corps que vous aviez en possession et vous devez reprendre le contrôle de ce corps pour récupérer entièrement votre vie. Cependant, vous n’avez pas cette chance à chaque fois et si vous êtes touché en étant hors de votre enveloppe c’est la mort assurée. Vous pouvez aussi bloquer les attaques de certains ennemis et déclencher une attaque spéciale qui vous rendra quelques points de vie fort utiles dans certaines zones. Durant votre aventure, vous allez récupérer un grand nombre d’objets, mais comparé à un Souls ou autres vous ne saurez pas quel effet ont les objets que vous récupérez sans les avoir utilisé. Vous devrez donc forcement passer par la case champignon empoisonné ou amulette maudite qui vous tue instantanément, ou parchemin qui vous rend toute votre vie. Plus vous utiliserez le même « item » plus vous serez familiarisé avec, et donc il sera plus bénéfique pour certains. Vous pourrez jouer de la Luth par exemple et plus vous en jouerez plus votre maîtrise de cet instrument va monter et vous commencerez à entendre une musique plutôt qu’une bouillie de note. Pour découvrir où se situe les enveloppes que vous devez récupérer vous aurez le droit à une sorte de cinématique en forme de vision qui vous donnera des indices sur le lieux où se trouve le corps. Idem pour les armes de chaque enveloppe, sauf que celles-ci sont aux mains de « chevaliers noirs » que vous devrez vaincre pour les récupérer.

Graphiquement, Mortal Shell est très beau. Cependant, l’optimisation PC du jeu n’est pas parfaite et risque de faire monter l’utilisation de votre carte graphique à fond pour pas grand chose. Les effets de lumières sont très bien fait et les textures sont assez nettes et chaque zone à sa propre identité. Les monstres ont eux aussi été particulièrement travaillés, chacun a son propre style. Chacune des zones que vous allez traverser ont elles-aussi été très bien travaillées, que ce soit en pleine foret ou dans un temple, chaque zone à sa propre identité et ses monstres propres.

Pour conclure, Mortal Shell est très bonne surprise. Graphiquement bien au dessus d’un Dark Souls, il est aussi bien plus nerveux au niveau de son gameplay et les moments où l’on est à deux doigt d’envoyer sa manette voler dans le coin de la pièce sont nombreux si on ne fait vraiment pas attention à ce que l’on fait. Les boss sont eux-aussi assez compliqués et vous demanderont sans doute du fil à retordre avant de comprendre leur mécanique de combat.

Mortal Shell est disponible sur PlayStation 4, Xbox One et PC.

Test effectué sur PC avec une dématérialisée fourni par l’éditeur.

Les Plus Les Moins
Graphiquement beau Optimisation aux fraises
Système « d’enveloppe » très sympathique Très difficile par moment
Certains boss Pas vraiment d’histoire
Difficulté en dent de scie
Certaines zones

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.