Reconnu pour son ambiance glaçante, le jeu d’aventure Kona est désormais jouable en réalité virtuelle sur PS4 et PC via un DLC à 5,99 euros pour les possesseurs du jeu de base.
Le studio québécois Parabole propose également un pack vendu 20 euros sur le PlayStation Store pour faire découvrir l’aventure de KONA aux néophytes comme moi !

Mais que vaut KONA dans sa version VR ? On vous explique tout !

 

Test effectué sur PS4 PRO via une version dématérialisée fourni par KOCH MEDIA.

 

Le contexte

KONA est un survival-game dans lequel vous incarnez Carl Faubert, un détective engagé par William Hamilton, un riche magnat d’une petite ville reculée de la province du Québec. Arrivé dans la ville, vous comprendrez que les choses ne se passent pas comme prévu : Une tempête de froid en interminable s’est abattu dans la région et plus aucun habitants aux environs.

La prise en main

Ayant commencé une « partie de chauffe » (sans jeu de mots) en mode normal, on se réjouit d’avance des déplacements et mouvements libres. Mais une fois le PS VR vissé sur la tête, c’est autre chose. Le système de déplacement est en téléportation, ce qui freine drastiquement l’immersion. Nous sommes maintenant assez loin des débuts de la VR et certains jeux ont pu prouver que les déplacements libres peuvent être réalisables et offrent une meilleure expérience.

Comme de nombreux jeux VR, la téléportation se fait par point que vous aurez pointer ou défini préalablement. Dans KONA VR, on vous IMPOSE des points de téléportations, ce qui casse vraiment la liberté du joueur. KONA VR vous demandera de faire preuve d’un mental d’acier afin de résoudre de petites énigmes pour parvenir à avancer, ce qui peut freiner la progression. La gestion du froid est également à prendre en compte et vous devrez régulièrement vous rendre à votre chalet ou près d’un feu afin de vous réchauffer et également sauvegarder.

Les déplacements sont très limités avec des axes de direction en 360° un peu poussifs et des aspects de flous à chaque téléportation qui devient rapidement agaçant.

Concernant les aspects visuels et sonores, il faut faire l’impasse sur une qualité digne d’un jeu triple AAA VR, même si la qualité des jeux VR laissent généralement un goût amer.
Visuellement, c’est flou, les textures bavent beaucoup, très peu d’animation mise à part une tempête répétitive et quelques animations sur les braises de votre cheminé.
L’environnement reste glaçant malgré tout avec une présente d’une ambiance sonore plutôt réussie malgré une musique de fond mise en boucle.

 

Notre Geek Show #126 dédié au test de KONA VR

 

Verdict

Kona VR offre une expérience glaçante et mystérieuse qui plaira aux joueurs cherchant à résoudre des mystères. Pour les néophytes du jeu comme moi, vous serez assez vite perdu dans la progression du jeu. Les bugs d’affichages au niveau des interactions avec les objets pourront vous faire perdre patience. Je vous recommande malgré tout ce jeu par rapport à son prix.

L’avantage est que votre progression se poursuit aussi bien en VR qu’en mode normal et sans interruption.