Square Enix propose un tout nouveau RPG de simulation de vie, Harvestella, sur Nintendo Switch et PC via Steam. Que vaut-il ? Verdict !

Square-Enix n’arrête pas de nous sortir des jeux en ce moment, nouveautés ou remakes, les thèmes ou styles de jeux abordés, n’étant pas très différent, on peut vite saturer ou se concentrer que sur les grosses licences.

Ici, on va donc parler de Harvestalla, un mélange entre action RPG et simulation de vie.

Vous pouvez incarner un homme, une femme ou un personnage non genré, qui se réveille en plein Quietus (la saison de la mort), cette période correspond à une calamité qui apparait et qui oblige le peuple à rester cacher de l’air toxique ambiant relâché par le Lumicycle.

Vous êtes amnésique, ne sachant que votre nom et êtres pris en charge par Cres, le médecin du village le plus proche.

Vous allez donc devoir retrouver la mémoire, tout en résolvant les problèmes que pose le Quietius et en aidant les villageois aux alentours pour les protéger des Augures qui tentent de les envahir et qui seraient responsable du Quietus.

Le gameplay se compose en deux parties, la première concerne le village et les interactions que vous allez pouvoir y faire mais aussi votre maison avec votre jardin où vous allez pouvoir cultiver différents légumes (il faudra planter, arroser, récolter, etc.).

Si les matériaux ou graines de base ne sont pas disponibles au village, il faudra les récupérer dans les différentes zones où vivent des monstres et c’est là qu’intervient la partie des combats.

Du grand classique à la Tales of ou Star Ocean, vous apercevez les ennemis au loin et en les rencontrant, la zone de combat se déclenche au tour par tour, seule l’attaque (plysique ou magique) est disponible (pas de parade ou de blocage).

Rien de très transcendant dans ce jeu, tout est basique et rien ne nous étonne que ce soit la gameplay, le chara design très basique et ou même les choix que le jeu vous permet d’effectuer ou le système d’endurance pour limiter vos actions dans une journée.

Un jeu sans grande prétention et c’est un peu dommage, on sent le manque d’aboutissement ou de temps donné aux équipes, qui ont rendu un jeu très générique qu’on peut trouver chez n’importe quel éditeur de jeu PC ou mobile.

Je conseille de se rabattre sur un Star Ocean pour le côté action RPG ou sur un jeu de la série « Atelier » pour le côté simulation et craft plutôt que Harvestella. Bon voilà, c’est fini, il n’y a plus de jeux Square-Enix de prévu cette année.. Quoi ? FF7 Crisis Core, Romancing Saga, et d’autres encore… Nooooonnn !

Harvestella est disponible au format numérique pour Nintendo Switch et PC sur Steam.

Test effectué sur Nintendo Switch sur une version dématérialisée/physique fournie par le distributeur

Les Plus Les Moins
Localisation des textes Un jeu trop générique
Le mélange des genres La partie ferme / culture peu développée
Une bande son de Go Shiina très agréable Les quêtes annexes avec trop d’aller / retour

1 commentaires

  1. On sent que le testeur n’a pas été très loin dans le jeu et c’est bien dommage !
    Le jeu prends toute son ampleur au fil des chapitre, surtout en ce qui concerne le scénario. Evidemment, pour cela, il faudrait aller voir un peu plus loin que le chapitre 3~4 !

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.