Grand spécialiste des sports motorisés virtuels, Milestone nous propose Gravel (gravier en français), un jeu de course qui se veut très arcade. Un grand défouloir en somme, mais que vaut-il ? Verdict !

Certains d’entres nous se rappellent, non sans une petite larme au coin de l’œil, l’ère des jeux d’arcade de rallye. Sega Rally, V-Rally, Rally Cross, Colin McRae Rally… tant de jeux autant accessibles les uns que les autres de part une maniabilité simple et un fun du tonnerre. Une chose que l’on a perdu avec les années et toutes les simulations qui exigeait un contrôle des plus ardu. Ici, pas besoin d’un BAC+5 pour finir une course, une gâchette pour accélérer, une autre pour freiner, et même pour rembobiner en cas de crash.

Le principe du jeu est simple, il tourne autour d’une sorte d’émission de télévision qui propose au téléspectateur de suivre les différentes courses off-road pour arriver à la grande finale et devenir le nouveau « Off-Road Masters ». Ces courses se déroulent dans des lieux assez variés de la terre à la boue, en passant par le sable et le gravier (d’où le nom du jeu). L’aspect Télé-réalité vous fera surement penser à un excellent jeu sorti sur l’ancienne génération de consoles : Split/Second Velocity. Dans ce mode carrière, on enchaîne donc les courses pour ensuite affronter un champion.

La prise en main est rapide, pour ne pas dire intuitive. Il faut foncer pour arriver le premier, bien gérer ses sauts et gérer l’inertie du véhicule en fonction des déformations de la piste. Véhicules qui, cela dit en passant, est proposé dans différentes variantes allant de la voiture de Rallye au SUV sans oublier les Trophy Trucks. Le jeu propose un grand nombre de véhicules mais aussi de pistes. Ce qui augmente grandement la durée de vie.

D’une durée de vie totalement correcte, le titre vous tiendra en haleine une petite vingtaine d’heures en mode Off-Road Masters. Graphiquement, le titre tire parti du moteur Unreal Engine 4 et ça se voit. Mis à part certaines textures un peu baveuses, et quelques unes carrément grossières, le titre tient la route.

Un gros point noir vient tacher l’image du jeu de course de Milestone… il n’y a pas de multi local en écran scindé. Alors que de plus en plus de joueurs demandent le retour du Couch Gaming, Gravel ne propose que du multi online. De plus, le jeu en ligne n’est pas vraiment un avantage car il ne propose pas grand chose à part du Matchmaking. Le titre est plus orienté solo en somme.

Gravel est une excellente surprise, un bon petit jeu à l’ancienne qui ravira les fans en manque d’arcade ou de Motorstorm. Le jeu de course de Milestone a le mérite d’offrir la fonction première d’un jeu vidéo : le divertissement. Gravel ne révolutionne pas le genre mais il propose un contenu convenable et une conduite extrêmement fun. Le principe de l’Off-Road Masters est un petit plus. On regrettera seulement l’absence de jeu multi en local et certaines épreuves qui sont assez stressantes. En bref, un jeu fun et nerveux idéale pour les fans d’arcade.

Gravel est disponible sur PlayStation 4, Xbox One et PC.

Test effectué sur PS4 Pro avec une version commerciale dématérialisée fournie par l’éditeur.